COTE D'OR

Les abréviations pour camping caristes

M = aires municipales
FP = aires France passion
A = aires autoroutes
C = aires sur ou près terrain de camping
P = aire privée (particulier, grande surface...)
V = Stationnement en ville durée limitée +/- service

Le tableau ci-dessous propose une base pour un itinéraire de visite. A vous de rajouter des lieux de visites, des étapes conviviales, des lieux de séjour éventuels. Cette base est forcément incomplète et le temps de visite peut augmenter à l'infini...

N.B. : lorsqu'un N° est indiqué après un nom de ville, il s'agit du département dans lequel on vient d'entrer, ce qui peut faciliter les recherches d'aires de service dans les guides.

L'itinéraire

Départ du circuitVille d'arrivéeA visiterAires de serviceType d'aireCommentaires
Montbard (21)Montbard, Parc Buffon, Garndes forges de Buffon, Abbaye de Fontenay, Semur-en-Auxois,Montbard
Semur-en-Auxois
C
M/Gratuit
Aire de Semur calme la nuit
MolesmesAbbaye de Molesmes
Châtillon-sur-SeineTrésor de Vix, Marais du Cônois, Souce de la DouixChâtillon-sur-SeineC
Bussy-le-GrandChâteau de Bussy-Rabutin
Flavigny-sur-OzerainVillage médiéval, fabrique d'Anis de Flavigny, Alise-Ste-Reine, Fouilles d'Alesia
EpoissesChâteau (visites juillet et août).
VitteauxPouilly-en-Auxois
Châteauneuf-en-AuxoisVillage médiéval, Château
CommarinChâteau de Commarin
Marsannay-la-CôteRoute des vins de BourgogneMarsannay-la-CôteM/gratuit
DijonPalais des Ducs, Cathédrale Saint-Bénigne, Chartreuse de Champmol, musée de lemoutarde Amora
et sur la route des vins :
Marsannay-la-Côte, Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny
Dijon
Marsannay-la-Côte
Heuilley-sur-Saône
Lamarche-sur-Saône
Pontailler-sur-Saône
C
M/gratuit
M/payant
M/payant
M/payant
BèzeEglise, Sources de la Bèze, grottes de la Bèze.Mirebeau-sur-Bèze
Fontaine-Française
M/Payant
M/Payant
Auxonne
Abbaye de Citeaux
Nuits-St-GeorgesChâteau de Clos-VougeotNuits-St-GeorgesM/gratuit
BeaunePommard, Volnay, Meursault, Auxey-DuressesBeauneM/payant
La RochepotChâteau de la RochepotNolayM/payant

La carte

L'itinéraire

Notre carnet de voyage


Commme d'habitude nous disposons seulement de quelques jours : notre périple s'arrêtera donc à Dijon que nous reviendrons visiter en suivant ensuite la route des vins.
C'est ainsi surtout l'Auxois qui nous occupera pour ce voyage. Et cela vaut le déplacement...

Après la route d'approche nous nous installons pour la première nuit à Semur-en-Auxois. (Prononciation locale : S'mur).

Une aire de service se situe sur le complexe sportif et les parkings sont bien occupés de jour, mais en soirée les camping-cars disposent de toute la place nécessaire; le bourg et ses commerces sont à 15-20 minutes à pied.

En fin d'après-midi nous visitons la ville médiévale, fort agréable et dont le site est particulièrement plaisant.




Notre deuxième étape débute le matin par la visite de l'Abbaye de Fontenay, abbaye cistercienne (aujourd'hui désaffectée) fondée en 1118 sur la commune française de Marmagne, par Bernard de clairvaux.

Elle est installée à la confluence de la combe Saint-Bernard et de la vallée du ruisseau de Fontenay. Elle reçoit le nom de Fontenay, le site comportant de nombreuses sources.

C'est la plus ancienne abbaye cistercienne conservée, caractérisée par son dépouillement ornemental.

Classée au titre des monuments historiques en 1862 elle fût inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1981.



L'après-midi sera consacré à la Grande Forge de Buffon.

Les forges de Buffon sont une des premières "usines intégrées" du XVIIIe siècle. Les lieux sont en effet pensés pour l'optimisation des étapes de la fabrication. Ils rassemblent les installations industrielles, la maison du maître et les habitations ouvrières en un même espace. Autour d'une vaste cour rectangulaire (100 m × 50 m), où l'on accède par deux grilles monumentales (forgées sur place en 1768) appuyées sur deux grands piliers de pierre de taille assez remarquable, sont disposés les bâtiments d'habitation du personnel à un niveau supérieur de 6 mètres au-dessus de la rivière tout comme la demeure du maître et des régisseurs ainsi que les remises et magasins de fer. Une boulangerie, un potager et une chapelle sont aussi accessibles aux ouvriers. Par ailleurs, une orangerie et un pigeonnier complètent l'ensemble. Dans la partie productive, le bâtiment le plus remarquable est le haut-fourneau. Son accès se fait par un escalier majestueux qui permet aux invités de marque d'admirer la coulée du métal en fusion. Alimentées par l’Armançon, des roues à aubes apportent la force hydraulique nécessaire pour alimenter les machineries telles que les soufflets, les marteaux, le bocard et le patouillet. Le fer est ensuite découpé en barres dans la fenderie à l'aide de cylindres cannelés. (Source Wikipédia).

Ce site agréable nous occupe une bonne partie de l'après-midi.

Nous gagnons ensuite Chatillon-sur-Seine pour une promenade vers les sources de la Douix, remarquable résurgence dont le débit varie selon les périodes de 600 à 3000 litres par secondes. Nous poursuivons avec l'église St Vorles et la vieille ville.

Nous ferons étape ensuite à Pothières pour la nuit.



Le troisième jour nous amène à Bussy-le-Grand et au splendide Château de Bussy-Rabutin. Nous passons la matinée entre le bâtiment et les jardins.

Au XIIe siècle le seigneur Renaudin de Bussy fit construire un château fort à Bussy-le-Grand dans un vallon boisé du Morvan, à quelques km d'Alésia/Alise-Sainte-Reine, de l'abbaye de Fontenay et du château de Montbard.

Reconstruit au XIVe siècle en château d'habitation de style Renaissance, il est remanié sous les rois Henri II et Louis XIII.

Le château est la propriété de plusieurs familles à travers le temps avant de devenir propriété de l'État en 1929. Il est géré et animé par le centre des monuments nationaux du Ministère de la Culture.

Le plus célèbre propriétaire des lieux fut le comte de Bussy Roger de Bussy-Rabutin (1618-1693), général des armées royales du roi Louis XIV, courtisan de la cour de France, philosophe et écrivain épistolaire, pamphlétaire, satirique et libertin et membre de l'Académie française.

Exilé en son château de Bussy après avoir publié plusieurs oeuvres pamphlétaires, il fait décorer son château de plus de 500 portraits commentés des membres les plus importants de la cour de France qui lui manquent, ainsi que de nombreux portraits des dames aimées au cours de sa vie...



Nous nous dirigeons ensuite vers Alise Ste Reine où nous prendrons notre repas.
La visite prévue des fouilles d'Alesia est ensuite remise sine-die en raison de l'envahissement du site par plusieurs groupes scolaires hurlants leur liberté d'expression...

Impossible dans ces conditions de suivre la visite : nous filons vers Flavigny-sur-Ozerain ou nous retrouvons un camping-cariste déjà apprécié à Semur-en-Auxois.

Tour du village ancien, exploration de la crypte Ste Reine, longue visite à la fabrique d'Anis de Flavigny (un bien bon bonbon) dont nous remenons une provision.

En fin d'après-midi nour revenons sur Semur-en-Auxois pour la nuit et le ravitaillement.



Pouilly-en-Auxois est notre prochaine étape et nous nous promenons le long du canal de bourgogne, de son passage couvert et des ruelles calmes de cette petite ville.


Nous finirons la matinée au château de Commarin. La même famille occupe les lieux depuis 800 ans et le château n'a pas souffert de la révolution son propriétaire d'alors étant apprécié de la population.

Tout d’abord évoqué comme villa romaine, le lieu devient maison forte, puis au XIVe siècle château fort. De cette époque qui a laissé l’organisation générale de l’édifice, subsistent deux larges tours, circulaires ainsi qu’une chapelle englobée maintenant dans l’aile Est. Aux XVe et XVIIIe siècles, le château a été progressivement transformé en résidence d’agrément, des modifications importantes ayant été décidées par Marie Judith de Vienne, marquise de Damas d’Antigny, grand-mère du prince de Talleyrand.

Le château de Commarin est habité depuis ses débuts par la même descendance, et ses occupants actuels, (famille de Vogüe) représentent la vingt-septième génération de propriétaires. Le château n’a jamais été vendu, et par alliances successives, il a pu être associé aux noms les plus nobles de la Bourgogne. Il a échappé aux guerres et aux pillages de la Révolution. (Source Wikipédia).


La visite se limite à une aile et la chapelle et les photos sont interdites à l'intérieur.

.


Nous repartons en direction de Chateauneuf à quelques kilomètres; repas sur place avant de visiter le village et son château sous un temps maussade : parapluie utile pour nous protéger des averses pluie et grêle...

La forteresse de Châteauneuf-en-Auxois, en Côte-d’Or, d’architecture militaire bourguignonne du XVe siècle, garde l’extrémité sud de l'Auxois. Ce vaste vaisseau de pierre de 75 m de long sur 35 m de large, bâti sur un éperon rocheux situé à 475 mètres d’altitude, domine la vallée du canal de Bourgogne et est situé à 43 km de Dijon, à proximité de Pouilly-en-Auxois et de l’Autoroute A6.
Le château fut construit en 1132 par Jean de Chaudenay pour son fils cadet Jehan qui en prit possession en 1175 et devient Jean de Châteauneuf. Face aux menaces de la Guerre de Cent Ans, les seigneurs de Châteauneuf bâtissent ensuite la puissante enceinte autour du donjon du XIIe siècle. Le règne de la famille s’achève après neuf générations avec une fin tragique en 1456 lorsque Catherine de Châteauneuf, dernière héritière, est brulée vive pour l’empoisonnement de son second mari, Jacques d’Haussonville.
En 1457, Philippe le Bon, duc de Bourgogne, attribue alors la forteresse à son conseiller Philippe Pot, également chevalier de l’Ordre de la Toison d'or et chevalier de Saint-Michel. Celui-ci modifie alors l’aménagement du château pour en faire une demeure plus confortable et qui correspond plus avec les fastes qui avaient cours à la cour des ducs de Bourgogne. Ainsi, une chapelle et les logis datant de cette époque ont été réalisés dans la cour du château, dans le style gothique flamboyant. On peut retrouver à de multiples endroits la devise de Philippe Pot « Tant L Valt ».

À la mort de Philippe Pot en 1493, ce dernier n’ayant pas de descendance, le château revient à son frère Guy Pot, puis par l’intermédiaire de différentes alliances, à Marie Liesse de Luxembourg. À son entrée au couvent, le château passe à Charles de Vienne, comte de Commarin, pour rester dans les mains de cette famille pendant 150 ans. En 1767, Louis Henri de Vienne se sépare de l’édifice, le vendant à un riche banquier.

Lors de la Révolution française, tous les symboles royaux et armoiries sont dégradés ou bien détruits. Le château est alors vendu aux enchères et passera ensuite de mains en mains jusqu’en 1936 quand le comte Georges de Vogüé donne la forteresse à l’État et que Châteauneuf et son village sont déclarés site protégé. (Source Wikipedia).




En fin de journée nous gagnons Ste Seine-l'Abbaye, visitant au passage les sources de la Seine pour notre dernière nuit avant le retour.

La source principale de la Seine est située sur le plateau de Langres en Côte-d'Or, près de la limite entre la Bourgogne et la Franche-Comté, à 446 m d'altitude. Le plateau donne également naissance à plusieurs autres cours d'eau importants du nord de la France : la Marne, l'Aube et la Meuse.

Administrativement, la Seine prend sa source sur la commune de Source-Seine, à l'est du village, près de sa limite avec Poncey-sur-l'Ignon, à une quarantaine de km au nord de Dijon. Le site est situé à côté de la route départementale 103.
La source est protégée par un nymphée érigé en 1865 par les architectes Gabriel Davioud, Victor Baltard et Combaz.Il abrite une statue d'une nymphe fluviale, copie d'une œuvre du sculpteur bourguignon François Jouffroy.

Ste Seine-l'Abbaye est un charmant village reposant au fond de la vallée de l'Ougne. L'abbatiale n'a pu être visitée en raison de l'heure tardive de notre arrivée. Nuit calme sur le parking des terrains de sports.

La journée suivante est consacrée au retour. La fin de l'itinéraire reste à explorer lors d'un prochain voyage.


Aires de service dans le département

Arnay-le-Duc
Aire De Service D'arnay Le Duc
rue de la gare accès par D906
21230 Arnay le duc

Beaune
Aire Municipale
Avenue Charles de Gaulle
21200 Beaune

Broindon
Aire Du Cerisier Chambertin
Rue du cerisier
21220 Broindon

Lamarche-sur-Saône
Aire De Lamarche
l étang
21760 Lamarche sur saone

Marsannay-la-côte
Rue du rocher ,
21160 Marsannay-la-côte


Nolay
Aire De Service Pour Camping Cars
Avenue de la Liberté
21340 Nolay


Nuits-St-Georges
Aire-de-nuits-saint-georges
Rue de Cussigny,
21700 Nuits-saint-george
s

Rouvray
Aire De Rouvray
Champ de foire
21530 Rouvray


Saint-Jean-de-Losne
Aire Intercommunale
Promenade du pont St Jean
21170 Saint jean de losne


Semur-en-Auxois
Parking du complexe sportif
21000 Semur en auxois


Seurre
Aire Intercommunale
Rue de la Perche à l'Oiseau
21250 Seurre