Bretagne vers Rhône-Alpes

Quelle idée ?

Ce trajet de L'Ille et Vilaine à la Loire nous le faisons régulièrement. Alors cette fois pas de raccourci, nous allons tenter de découvrir quelques cités que nous ne connaissons pas encore.

La carte

itinéraire loire-bretagne carte

L'itinéraire

itinéraire loire-bretagne

Des visites sur le parcours

Dol-de-Bretagne :
Dol, capitale religieuse du roi Nominoë au 9e siècle, fut également une ville épiscopale jusqu’au 19e siècle ? Monument majeur du gothique breton, la cathédrale Saint-Samson témoigne de ce riche passé spirituel et mérite la visite. Si la façade est massive, elle n’est qu’élégance et légèreté à l’intérieur.
Outre la cathédrale, ce sont aussi les demeures de la Grande-Rue-des-Stuarts qui vous envoûteront. Levez-les yeux pour admirer les maisons à porches et à piliers. Datant du 12e siècle, la maison des Petits palets est l’une des plus anciennes de Bretagne !
A trois kilomètres de la ville, le Mont-Dol. Un rocher granitique haut de 65 mètres qui a inspiré de nombreuses légendes. On raconte que saint Michel et le diable s’y seraient affrontés. Les griffes et le siège du diable, mais également l’empreinte de saint Michel, visibles sur la roche, attestent de ce combat légendaire.

Mayenne :
Vu des quais, avec son enfilade de tours et de courtines, le château de Mayenne , représente un élément impressionnant du paysage urbain de la ville mais n’en constitue pas le seul intérêt. Son musée abrite de nombreuses richesses dont une collection de pièces de jeu en os unique en son genre.
Promenez vous : 
La place Cheverus bordée de nombreux hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles, témoins du riche passé de la vieille cité ducale.
La chapelle des Calvairiennes  dernier vestige d'un vaste couvent du XVIIe siècle. Elle est devenue un lieu d’exposition, essentiellement consacré à la création contemporaine.
L'église Saint-Martin bel édifice du XIe siècle, en granit rouillé.
La basilique Notre-Dame édifice composite des XIIe, XVIe et XIXe siècles et sa statue de la Vierge des Miracles.
La place de Hercé avec l'ancien palais de la Barre Ducale, du XVIIe siècle et la fontaine octogonale.
Le couvent de la Visitation qui s'étend sur près de deux hectares, en plein centre ville.

Alençon :
Halle au blé : Une coupole de verre emblématique de la ville
Construite à la fin du XVIIIe, début XIXe, elle est ouverte au commerce des grains en 1812.  Elle est ornée en 1865 d'une coupole de verre, à l'instar de la Halle aux Blés de Paris.

Église des Jésuites : Construite au XVIIe siècle, sa charpente, dite à l'impériale, est couronnée d'un campanile hexagonal façon observatoire.
Cet édifice emblématique protège un trésor : 717 manuscrits, dont 125 du Moyen Âge.
Quelques incunables (livres imprimés avant 1500) et environ 40 000 livres anciens (imprimés entre 1500 et 1950), forment un patrimoine écrit et unique en Basse-Normandie.


Hôtel de ville : clin d'œil au petit Trianon bâti en 1783 par l'architecte Jean Delarue à l'Ouest de la Place Foch, l'Hôtel de Vielle, orienté à l'est, est construit sur l'emplacement d'une partie du château des Ducs d'Alençon.

Maison d'Ozé : Manoir ou maison forte, bâtie en granit et flanquée de deux tourelles, la maison dite "d'Ozé" est construite vers 1450 par Jean du Mesnil, échevin d'Alençon.

Hôtel de Guise: l'une des plus belles résidences préfectorales de France.
Construit vers 1630, l'hôtel Fromont de La Besnardière, est classé parmi les monuments historiques en 1903.

Basilique Notre-Dame
Au cœur de l'espace piétonnier du vieil Alençon : la basilique Notre-Dame. Elle étonne par ses proportions, l'élégance de sa nef de style gothique flamboyant, et par la délicatesse des structures de son porche. Achevé en 1510, son portail est composé de 3 arcades et de 3 gâbles finement ajourés qui suggèrent une dentelle de pierre. Dans la nef, la lumière filtre par des vitraux du XVIe siècle. On trouve également une chaire à prêcher de 1536, et un buffet d'orgues classé du XVIe siècle.

Chapelle Notre-Dame de Lorette
Eglise Saint Léonard

Bellême :
L'église Saint-Sauveur, des XVe et XVIe siècles, avec son horloge excentrée.
Le presbytère.
La ville close de Bellême, dont la porte Saint-Sauveur du xve siècle est inscrite au titre des monuments historiques en 1937, et les douves de l'ancien château aménagées pour recevoir quelques espèces d'animaux aquatiques. Pour avoir été le grenier à sel de la cité, le porche subit une dégradation :le sel ronge la pierre, menaçant le bâtiment de destruction.
Vestiges de remparts, dont l'entrée porte une plaque commémorative de la prise en 1229 du château et de la ville par Saint Louis et sa mère Blanche de Castille.
Maisons des WXIIe et XVIIIe siècles.
Hôtel de ville, cadrans solaires, rue du Château, place de la République et place Liègeard.

Chartres :
Cathédrale, château de Maintenon

Orléans :
Jeanne d’Arc ! Elle est partout ! 
La cathédrale Sainte-Croix d'Orléans, XIIIème / XIVème siècles.
Hôtel Groslot Orléans : ce très bel hôtel Renaissance est devenu Hôtel de ville. 
Orléans : la vieille ville. De la cathédrale à la Loire, la vieille ville s’étend de part et d’autre de la rue de Bourgogne, son axe principal, le plus ancien et le plus animé.
Le nez en l’air, promenez-vous de rues en places piétonnes riches en maisons Renaissance en pierre ou en pan-de-bois : rue de la Poterne, de la Charpenterie, de l’Empereur, des Halles, place de Loire, du Châtelet, de la République…

Rogny-les-sept-Ecluses :
Aux portes de la Puysaie, Rogny-les-Sept-Ecluses se distingue par un impressionnant ouvrage d'écluses. Il a été construit au XVIIe s. sur le canal de Briare pour relier la Loire et la Seine. Découvrez aussi le village, ponctué de ponts et de passerelles, son église romane et son lavoir. 

St-Fargeau :
Le Château de Saint-Fargeau, construit en 980 pour servir de rendez-vous de chasse à Héribert, évêque d'Auxerre, fut ensuite la propriété des prestigieux seigneurs de Toucy et de Bar.
Le richissime Jacques Coeur qui le rachetât par la suite ne le posséda que pendant dix-huit mois et c'est Antoine de Chabannes, en 1453 qui fit construire, à partir de l'ancienne forteresse, le château de forme pentagonale que nous connaissons aujourd'hui.
Anne-Marie Louise d'Orléans, duchesse de Montpensier, appelée La Grande Mademoiselle, condamnée à l'exil à Saint-Fargeau, marqua également son passage au château en faisant remanier les façades intérieures.
En 1713, le Château de Saint-Fargeau devint la propriété de la Famille Lepeletier. 
En 1979, en faisant l'acquisition du Château de Saint Fargeau et de son domaine dans le but de les restaurer, Monsieur Michel Guyot redonna vie au Château en l'ouvrant progressivement à la visite.

Treigny :
le château de Ratilly
Ratilly est un château de type Philippien, modèle relativement classique, de forme quadrangulaire. Il compte une tour de défense à chaque angle, deux tours jumelles flanquant la porte d'entrée – seule issue du château – pour le protéger.
Il est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques et des Sites pour l'ensemble des toitures et des façades ainsi que la cheminée de la salle des Gardes, très belle cheminée Renaissance.

La-Charité-sur-Loire :
Entourée de remparts, la ville médiévale de La Charité-sur-Loire, est réputée pour son prieuré clunisien.
De son passé d'importante cité monastique, subsistent nombre de vestiges : église prieurale Notre-Dame, clocher Sainte-Croix, les bâtiments conventuels, jardin des Bénédictins.

Nevers :
Porte du Croux, Palais ducal, Cethédrale StCur-Ste Julitte, Quartiers Saint Martin et Saint Etienne, ancien quartier des faïenciers. 

Les aires

Les abréviations pour camping caristes

M = aires municipales
FP = aires France passion
A = aires autoroutes
C = aires sur ou près terrain de camping
CCP = Camping-Car-Park
P = aire privée (particulier, grande surface...)
V = Stationnement en ville durée limitée +/- service

Le tableau ci-dessous propose une liste d'aires de service indicative. A vous de chercher les bons coins, les étapes conviviales, des lieux de séjour éventuels. Et n'hésitez pas à signaler vos découvertes

Le numero du département est indiqué après le nom de la ville concernée.

sur l'itinéraire

Etapes ou aires prochesType d'aireCommentaires
Mayenne (53)M/payantV (sur parking de la Cale)
Mamers (72)
M/payant
paiement OT ou camping
Région Chartre (28) :
- Lucé
- Courville-sur-Eure 

M/?
M/payant
Région Orléans (45) :
- Sandillon
- Sully-sur-Loire

P/payant
M/gratuit
Orléans (45) :
- La-Chapelle-St-Mesmin
- Jouy-le-Potier

M/payant
M/payant
Rogny-les-sept-Ecluses (89)M/gratuit
St Fargeau (89)
C/payant
Treigny (89)M/gratuit
La-Charité-sur-Loire (58)M/payant
Nevers (58)
- Pougues-les-Eaux
- Imphy

M/payant
M/payant
Moulins (03)M/payant
Varenne-sur-Allier (03)M/payant
Balbigny (42)C/payant