Toilettes sèches

L'écologie aux gogues !

Des toilettes écologiques

La solution des toilettes sèches est une technique d'avenir, même dans les habitations, car génératrice d'importantes économies d'eau. Les toilettes classiques avec chasse d'eau utilisent de l'eau propre en grande quantité, 20 à 50 litres d'eau par jour et par utilisateur. Les déchets organiques traditionnels sont traités par la filière des eaux usées.

Simples d'installation, de fonctionnement, elles sont intéressantes sur le plan écologique, en permettant :
 - de supprimer l'usage d'eau propre pour évacuer les matières organiques, donc en camping-car une plus grande autonomie.
 - d'espacer les vidanges des toilettes,
 - d'éliminer le budget produits pour WC

Utilisation

Dans un camping-car, l'idéal est d'utiliser des sacs plastiques biodégradables pour recouvrir le seau avant utilisation. La vidange du seau devient alors facile.

Certains utilisateurs se contentent de disposer un tel sac dans les toilettes d'origine.

Ces toilettes sèches ont deux inconvénients: 

 - elles nécessitent un approvisionnement en sciure de bois (qui peut être remplacée par de la litière pour chat, des copeaux de bois).

 - et les matières organiques liquides et solides sont mélangées, sauf à utiliser un modèle avec séparateur d'urines.

Malgré ces inconvénients, il s'avère qu'à l'usage ces toilettes sèches à sciure de bois ne génèrent que très peu d'odeurs. Une grosse poignée de sciure suffit pour chaque utilisation. Le seau de 15 litres est suffisant pour deux personnes pour plusieurs jours. Aucun additif chimique n'est nécessaire pour le post-traitement des déchets organiques qui peuvent ensuite passer dans une filière de compostage classique. A défaut, le sac contenant les déchets organiques peut passer dans la filière de traitement des déchets ménagers.

Il existe divers modèles, avec ou sans sciure : voir paragraphe suivants.

La législation (extrait)

Arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d'assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5. (Source Légifrance)

SECTION 5 : CAS PARTICULIER DES TOILETTES SECHES

Article 17
Version en vigueur depuis le 26 avril 2012
Modifié par Arrêté du 7 mars 2012 - art. 20

Par dérogation aux articles 2 et 3, les toilettes dites sèches (sans apport d'eau de dilution ou de transport) sont autorisées, à la condition qu'elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage ni rejet liquide en dehors de la parcelle, ni pollution des eaux superficielles ou souterraines.

Les toilettes sèches sont mises en œuvre :
― soit pour traiter en commun les urines et les fèces. Dans ce cas, ils sont mélangés à un matériau organique pour produire un compost ;
― soit pour traiter les fèces par séchage. Dans ce cas, les urines doivent rejoindre le dispositif de traitement prévu pour les eaux ménagères, conforme aux dispositions des articles 6 et 7.

Les toilettes sèches sont composées d'une cuve étanche recevant les fèces ou les urines. La cuve est régulièrement vidée sur une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l'abri des intempéries.
Les sous-produits issus de l'utilisation de toilettes sèches et après compostage doivent être valorisés sur la parcelle et ne générer aucune nuisance pour le voisinage, ni pollution.
En cas d'utilisation de toilettes sèches, l'immeuble doit être équipé d'une installation conforme au présent arrêté afin de traiter les eaux ménagères. Le dimensionnement de cette installation est adapté au flux estimé des eaux ménagères.


En savoir plus : En savoir plus sur la loi


Dry sawdust toilets

  • Toilettes sèches


C'est l'équipement le plus simple. Un siège percé, un seau, de la sciure. Les matières organiques sont couvertes au fur et à mesure de sciure de bois.

Il est souhaitable de séparer les urines afin de limiter le remplissage.




Toilettes sèches sans sciure

These are industrial dry toilets. Examples of this can be found on the web.

It is possible to connect them to outdoor ventilation.


Learn more

Facebook

Our website allows you to like or share its content on Facebook social network. By activating and using it you agree to Facebook's privacy policy: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Integrated videos provided by YouTube are used on our website. By accepting to watch them you agree to Google's privacy policy: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Integrated tweets and share services of Twitter are used on our website. By accepting and using these you agree to Twitter's privacy policy: https://help.twitter.com/en/rules-and-policies/twitter-cookies