Vendre ou acheter son camping-car en occasion

Occasion :  réflexions avant l'achat


* La vraie bonne affaire pas chère et en bon état existe mais est plutôt rare. Il peut s'agir de véhicule vendu dans l'urgence pour causes diverses (santé, décès, divorce...)
En général nos engins gardent la cote; le juste prix est surtout fonction du modèle, de son âge et surtout de son niveau d'entretien.

* L'ennemi public N° 1 est l'humidité et c'est sa présence qui doit être évaluée en priorité. N'hésitez pas avant achat à faire tester par un professionnel et lui demander un compte-rendu écrit.

* La durée de vie d'un camping-car bien entretenu peut dépasser 25 ans. Bien sûr à cet âge vous ne pouvez bénéficier des dernières technologies (turbo, climatisation, direction assistée) mais l'investissement de départ sera bien plus faible.
Un véhicule de 5 à 10 ans peut être un excellent compromis.

* Les marques : toutes ne se valent pas, mais aucune n'est à fuir absolument. Dans tous les cas la légereté imposée par la réglementation suppose une fabrication parfois fragile et à entretenir avec soins. Avant de vous décider vérifiez le bon fonctionnement des appareils (chauffage, réfrigérateur, pompes ...) et des accessoires tels que rideaux, baies, portes de placards, éclairages, tableau de commande cellule.

* Le kilométrage moyen d'un camping-car est de 12 000 km/an. Les véhicules actuels parcourent sans problème 200 000 km si entretenu, voire plus.
Une décote sera applicable sur des kilométrage anuels élevés.
Les moteurs de cylindrée importante, peinant moins que les petits, seront sans doute plus robustes.
Notez que pour une même cylindrée un constructeur propose souvent plusieurs puissances. (Qui peut le plus peut le moins !)

* Le type de carrosserie est important :

        -> fourgons : de plus en plus recherchés ils ont un coût inférieur dès l'achat neuf
        -> capucines : elles n'ont plus la cote et sont souvent moins cher
        -> profilés : les plus demandés et dons souvent surcotés
        -> intégraux : chers à l'achat ils décotent souvent plus rapidement et peuvent être une bonne affaire.

* Les accessoires et options n'interviennent que peu sur le prix, mais leur présence est parfois un argument pour l'achat. (Store, TV, porte-vélos, attelage, panneau solaire, etc)
Certains gagnent à être absent et acheté par la suite comme le GPS par exemple, dont la cartographie ancienne peut n'être pas appéciable ni parfois mise à jour.

Où s'adresser ?

Compte tenu du prix des camping-cars il peut être tentant de se retourner vers le marché de l'occasion.
Vous avez dès lors le choix de vous adresser

A un professionnel :

L'achat à un professionnel permet souvent de trouver un véhicule révisé, parfois garanti, éventuellement de bénéficier d'un financement sur des modèles récents ayant peu roulé.
Le parc d'occasion du vendeur permet en outre de choisir et de voir différents modèles.
En revanche le prix est en général supérieur et si vous avez une idée précise de ce que vous voulez la recherche n'est pas forcément rapide.
L'acheteur a la possibilité de se retourner contre le vendeur en cas de vice caché, mais plus simple sur le papier que dans la réalité.

A un particulier :

Le choix du modèle doit être précis lors de la recherche, grandement facilitée par internet.
Le prix reste souvent négociable.
Si vous recherchez un modèle très peu cher et donc ancien c'est là que vous le trouverez.
Un modèle récent, en parfait état reste à dénicher et de bonnes affaires sont très possibles.
La recherche par annonce est parfois longue et peut amener à des déceptions au moment de voir le véhicule qui ne correspond pas forcément à l'idée que l'on en avait.
En cas de litiges les recours sont plus difficiles.

Méfiez vous des présentations trop flatteuses, il y a parfois des surprises :

Appareil photo
  • Annonce camping-car mise en ligne le 01 avril 2010

A vendre magnifique camping-car entièrement d'origine, chassis Mercedes.
Profilé avec cellule à volets bois et pare-soleil.
Tôle renforcée, deux marchepieds, ventilation forcée en cabine, beaucoup d'allure.
Balcon couvert, entrée arrière.
Très belle calandre. Jantes stylisées.
Prix élevé justifié
Quelques travaux d'entretien à prévoir.

Pour voir la photo clic sur l'image 

La recherche

Ce temps est précieux pour éviter de mauvaises surprises ...

Le bouche à oreille peut aider, mais le plus souvent vous passerez par un concessionnaire ou un particulier.

Pour le premier :

  • - vous êtes attiré par une marque ou un modèle et vous vous rendez chez l'un des concessionnaires proches, à la recherche de la perle rare.
  • - vous ne savez pas exactement ce que vous voulez et vous allez vous documenter en visiteurs intéressés.
  • - vous êtes attiré par une annonce parue sur une revue ou sur le Web.

Pour le second, vous n'avez quasiment que l'option petites annonces de revue ou du Web, mais le choix est souvent important surtout avec internet.

Les critères de recherche sont établis selon vos ordres de priorité : prix, année-modèle, kilométrage, nombre de places, type de cellule, selon vos besoin et l'usage prévu; les moteurs de recherche internes aux sites d'annonces sont précieux.

Une fois trouvé l'objet de vos désirs, il faut vérifier son état, surtout s'il s'agit un véhicule ancien, afin de savoir dans quoi vous allez vous lancer; et pour cela vous devrez vous rendre sur place, parfois assez loin.

Examiner l'objet convoité sous toutes les coutures

* porteur (état mécanique, factures d'entretien, présence du livret d'entretien tenu à jour)
* état des pneumatiques y compris roue de secours, présence du cric et des outils
* carrosserie de la cellule (chocs, traces de réparation éventuelles, rayures, rouille ...etc)
* contrôles d'étanchéité préconisés par le constructeur effectués ? Demandez en un absolument avant de vous décideravec compte rendu écrit.
* état du toit, des attaches de galerie, échelles, porte-vélo, store, antenne
* fonctionnement des ouvrants : portillons, soutes, coffre à gaz et lyre en caoutchouc
* état de la sellerie, du sol, recherche de traces ou odeurs d'humidité, odeurs de tabac ou animales ...
* état de la literie
* fonctionnement des baies, lanterneaux, rideaux, marchepied, portes et moustiquaires, rideaux de cellule, vitrages porteur et cellule
* état de la pompe à eau, des toilettes et cassette WC, fonctionnement des robinets et vidanges
* fonctionnement du bloc cuisine et du réfrigérateur
* fonctionnement du chauffage, du chauffage route, des appareils de climatisation ou ventilation, de la TV
* essai sur route, contrôle de la consommation sur l'ordinateur de bord

A l'issue de l'examen, si vous êtes décidé à l'achat, il vous reste à accomplir quelques formalités.

Précautions utiles

Bien-sûr le vendeur ne manquera pas de vous demander un chèque de banque certifié, qu'il vérifiera s'il est prudent auprès de la banque émettrice.
La remise des clés doit alors avoir lieu un jour d'ouverture de cette banque après vérification du chèque. Un acheteur honnête ne s'en offusquera pas.

Il est recommandé de donner rendez-vous en dehors de chez soi, près d'un lieu fréquenté, et idéalement près d'une gendarmerie : facile à trouver et l'acheteur ne viendra sans doute pas s'il s'agit d'un escroc.
N'envoyez jamais vos coordonnées bancaires à un inconnu.
Ne payez jamais avec Western Union ou Money Gram. Payez par chèque de banque ou par l'intermédiare d'un séquestre.
Le prix d'unvéhicule d'occasion vous semble anormalement bas ? Soyez vigilants...
Méfiez-vous des échanges et dialogues effectués uniquement par email ou par sms notamment avec un interlocuteur situé hors de France.
Ne répondez pas aux vendeurs exigeant un acompte pour couvrir des frais de transport, de douanes, d'assurance, des taxes ou autre frais divers.
Fuir absolument tout acheteur par le web qui commence par demander un mandat ou propose un transfert de fond par Western-Union, et qui dit se situer à l'étranger.
Ne confiez pas votre paiement à un intermédiaire.

Après quoi il vous faut rendre compte à l'administration du changement de propriétaire.

Le paragraphe ci-dessous résume les formalités à accomplir tant par le vendeur que par l'acquéreur. Voir aussi : Occasion et formalité

Formalités vendeur lors du changement de propriétaire


Vous vendez votre véhicule : Il n'est désormais plus possible d'effectuer la démarche en se rendant à la préfecture (ou sous-préfecture) ou par courrier : la démarche s'effectue à présent en ligne.
Des points numériques (avec ordinateurs, imprimantes et scanners) sont mis à disposition dans chaque préfecture et dans la plupart des sous-préfectures. Vous pouvez y accomplir la démarche, en étant aidé par des médiateurs si vous rencontrez des difficultés avec l'utilisation d'internet.

Avant de procéder à la vente (ou au don) du véhicule, soyez vigilants :

- Seul le propriétaire du véhicule peut le vendre (ses nom et prénoms sont indiqués sur la carte grise dans la partie C.1). Si le véhicule est en leasing, vous ne pouvez pas le vendre car c'est l'organisme prêteur, propriétaire du véhicule, qui est le seul à pouvoir le faire.

- Si vous avez déménagé depuis l'obtention de la carte grise, vous devez impérativement avoir procédé au changement d'adresse avant la vente (ou don), car la carte grise doit indiquer votre adresse au moment de la vente (ou don) sous peine de bloquer le système et de vous voir verbaliser. (Ce changement d'adresse est obligatoire dans le mois suivant le déménagement.


- Si le véhicule a plus de 4 ans et n'est pas dispensé du contrôle technique, vous devrez remettre au futur propriétaire la preuve du passage d'un contrôle technique récent.

- Attention :
si le véhicule est une location longue durée (LLD) ou un leasing (crédit-bail), c'est le propriétaire, c'est-à-dire l'organisme prêteur, qui doit réaliser la démarche. Prenez contact avec lui pour connaître les documents à lui transmettre.


1 - Demandez au futur propriétaire du véhicule de vous fournir les informations suivantes :

nom de naissance,

prénom,
sexe,
date de naissance,
pays et ville de naissance.

2 -  Vous pouvez alors débuter la démarche en ligne

Ensuite vous devez vous connecter sur votre compte du site de l'Agence nationale des titres sécurisés ou le créer : le site ANTS

Une fois connecté avec votre identifiant et votre mot de passe ANTS, vous devez vous identifier via votre compte France Connect. Si vous ne voulez pas vous identifier via France Connect et que vous avez une immatriculation de type AB 123 CD (délivrée depuis 2009), vous devez indiquer le code confidentiel à 5 chiffres mentionné sur la lettre que vous avez reçue en accompagnement de la carte grise. Si vous avez perdu ce code, demandez-le dans le cadre du téléservice (bouton "Demander un nouveau code"). Le code sera mis à disposition quelques heures plus tard dans votre espace personnel ANTS.

Vous devez alors renseigner les informations obtenues auprès du futur propriétaire, et télécharger et imprimer les deux documents qui s'affichent à l'écran :

 - le formulaire cerfa 15776*01, appelé certificat de cession,

 - le certificat de situation administrative.

Un code de cession s'affiche également à l'écran : notez ce code, il sécurise et facilite les démarches administratives du futur propriétaire du véhicule.

Vous pouvez ensuite interrompre la démarche pour la reprendre à l'étape n°4.

3 - Rencontre et transaction avec le futur propriétaire

Complétez avec le nouveau propriétaire le certificat de cession en précisant le jour et l'heure de la vente (cette déclaration vous permet d'être dégagé de responsabilité en cas d'infraction ou d'accident commis par l'acheteur).

Le formulaire doit être rempli par l'ancien propriétaire (le vendeur) et le nouveau propriétaire (l'acquéreur), puis signé par les 2 parties, même s'il s'agit d'un don (ou cession à titre gratuit).
S'il y a plusieurs cotitulaires, chacun doit le signer.
Le vendeur conservera l'exemplaire n°1 et remettra l'exemplaire n°2 au nouveau propriétaire avec les autres éléments nécessaires à la vente.


Remettez au nouveau propriétaire :

 - l'exemplaire n°2 du certificat de cession,
 - le certificat de situation administrative (daté de moins de 15 jours),
 - la carte grise du véhicule, barrée avec la mention « Vendu le (jour/mois/année/heure) » ou « Cédé le (jour/mois/année/heure) » et votre signature,
 - la preuve du contrôle technique, si votre véhicule a plus de 4 ans et n'est pas dispensé du contrôle technique, qui doit dater de moins de 6 mois ou de moins de 2 mois si une contre-visite a été prescrite,
 - le code de cession.


4 - Reprise et fin de la démarche en ligne

Dès que possible et au plus tard dans les 15 jours qui suivent la remise des documents au nouveau propriétaire, vous (ou la personne qui fait la démarche en ligne à votre place) devez terminer l'enregistrement de la transaction en retournant sur le téléservice de l'ANTS (il faut cliquer sur "Mes démarches en cours").

Il faut renseigner :

la date et l'heure de la cession,
le kilométrage du véhicule,
l'adresse complète du nouveau propriétaire.


Il n'y a pas de document à joindre.
Un récapitulatif de la demande peut être téléchargé et imprimé.

Acheteur : obtenir le nouveau certificat d'immatriculation



Demande de changement de titulaire


La réglementation prévoit que vous disposiez d'un délai d'un mois à partir de la date déclarée de cession du véhicule par le vendeur pour faire immatriculer le véhicule à votre nom.

L’ancien propriétaire doit vous avoir transmis le « code de cession » délivré lors de sa déclaration de cession effectuée via ce site. Ce code vous sera réclamé au cours de votre demande d’immatriculation.

Si vous ne disposez pas d’un code de cession :
• vous pouvez le solliciter auprès de l’ancien propriétaire, qui en dispose s’il a créé ou finalisé sa déclaration de cession à partir de son compte usager ANTS;

• vous pouvez poursuivre votre démarche si la déclaration de cession de l’ancien propriétaire a déjà été enregistrée par les services du ministère de l’intérieur dans le système d'immatriculation des véhicules. Il vous sera demandé de renseigner certaines des informations figurant sur le certificat d’immatriculation barré et reçu de l’ancien propriétaire;

• vous pouvez vous adresser à un professionnel habilité pour enregistrer votre demande. Vous devrez présenter le certificat d’immatriculation barré, reçu de l’ancien propriétaire et une pièce justificative du transfert de propriété du véhicule (ex : facture ou certificat de cession).

Votre demande n’aboutira pas si une autre télédémarche est en cours sur le véhicule.