Les pneumatiques

Le choix des pneumatiques

Etiquette pneu


A la différence des fourgons ou camionettes qui roulent tantôt à vide tantôt pleins, nos engins sont toujours en charge. Il est donc indispensable de se munir des pneus adaptés spécifiques camping-car, lesquels présentent des flancs renforcés.

Les pressions de gonflage superieures à 4,5 bar nécessitent le montage de valves métalliques.

Les dimensions sont bien sûr celles recommandées par le constructeur sous peine de rejet au controle technique.

Le document photo ci-contre indique les mentions figurant sur un pneumatique et leur signification.

En hiver des pneus neiges et des chaînes seront recommandées, voire indispensables si vous vous aventurez en territoire enneigé.

La réglementation des équipements hivernaux n'est pas la même selon les pays : La page hiver 


Conseils d'un fabricant bien connu


En hiver

Chaines et équipenents spéciaux obligatoires

Vous devez prendre la route en condition hivernales.
Il faut vous équiper. Pneus hiver, ou chaînes ?
Pas d'alternative, la prudence impose d'avoir les deux.
Sur  neige, la distance de freinage avec un pneu été est quatre fois plus longue que sur sol sec. S’équiper de quatre pneus hiver permet de freiner deux fois plus court !
Quatre pneus neiges : indispensable pour que l'arrière ne passe pas devant au freinage ou dans les virages en raison de la différence d'adhérence très importante entre les pneus neiges et normaux. Il existe maintenant des pneus 4 saisons qui présente des qualités intermédiaires entre les pneus été et les vrais pneus hiver (voir paragraphe suivant). 

Les chaînes permettent de se sortir de situations parfois délicates et sont un complément indispensable des pneus hiver.
Les chaînes sont obligatoires en cas de neige ou verglas si l'on rencontre ce panneau : 
pas de chaînes pas de passage autorisé. Il est donc bien d'en avoir dans le véhicule car une route sèche en bas peut devenir enneigée en montant.
Elle doivent être impérativement montées sur les roues motrices.

Les règles de conduite sur neige restent importantes : pas d'accélération ou décélération brutale, vitesse réduite, conserver une distance notable avec les véhicules précédents etc...
Surtout ne pas oublier que plus un véhicule est lourd et plus il tend à glisser en descente et en virage. Et une fois en glisse...

L'avantage en camping-car c'est que l'on peut se poser et attendre des jours meilleurs bien au chaud (si l'on a pensé à faire les stocks de gaz et de GO.)

L'obligation de rouler avec des pneus spéciaux en hiver existe dans certains pays, dans d'autre en fonction des conditions de roulage, en France uniquement lorsque la signalisation routiere le précise à l'aide du panneau ci-dessus, dans d'autre encore il n'y a pas de réglementation.

Certains pays interdisent les pneus cloutés. En France, ils ne peuvent pas être montés toute l’année. Ils sont seulement autorisés du samedi précédant le 11 novembre jusqu’au dernier dimanche de mars de l’année suivante. Si les conditions atmosphériques l’exigent, les préfets peuvent cependant modifier les dates de la période d’utilisation. Enfin, un disque «  pneus cloutés » doit être apposé à l’arrière gauche de la carrosserie lorsqu’ils sont montés. A l’usage, les pneus cloutés sont plutôt bruyants et ils s’usent rapidement sur sol goudronné tout en pâtissant d’une mauvaise adhérence sur sol mouillé.

Pour connaître la réglementation du pays ou vous vous rendez : Clic ICI


Nouveaux pneumatiques camping-cars

Pneus camping-cars

Les manufacturiers proposent de nouvelles gammes de pneus pour les camping-cars et les utilitaires répondant à une utilisation saisonnière spécifique. Ces pneus développés pour les camping-cars, les utilitaires légers et les camionnettes affichent une résistance au roulement réduite de 10 % (par rapport à la génération précédente) et permettent un gain de consommation jusqu’à 4 %, apportant également un confort de conduite exceptionnel. En outre, cela permet de réduire les distances de freinage sur routes sèches ou mouillées.


Autre critère économique, la longévité. Ces nouvelles gammes offrent jusqu’à 20 % de kilométrage en plus, une maniabilité identique à celle d’une voiture, un excellent comportement au freinage sur sol humide, et une très grande résistance à l’aquaplaning.


Des pneus pour l'hiver…

Le pneu hiver, permet de rouler en toute sécurité au cœur de la saison hivernale. Les ingénieurs ont développé un nouveau mélange de gomme, qui associé à un dessin et rainurage spécifiques de la bande de roulement améliore le freinage sur neige et glace et retarde l’aquaplaning tout en conservant la maniabilité.

Ces pneus spécifiques remplacent les anciens pneu cloutés


…ou pour toute l'année
Le pneu quatre saisons, propose une solution de compromis pour toute l’année. Ce modèle de pneu garantit un minimum de performances hivernales afin de vous éviter les démontages et remontages successifs. Par ailleurs il préserve les performances en termes de traction, quelles que soient les conditions climatiques (routes sèches ou mouillées) ou la saison (hiver, été, printemps et automne). Bénéficiant d’une très bonne résistance à l’aquaplaning, tout en réduisant les émissions sonores, ces pneux très polyvalents justifient d'une excellente tenue sur route humide.


M+S ou 3PMSF : quès aco ?

  • Marquage pneus hiver M+S et 3PMSF

Vous optez pour des pneus spécifiques hiver. Il existe en réalité deux marquage différents : M+S et 3PMSF.

Le M+S est un parquage qui signale une adhérence et une évacuation des liquides favorable à la conduite hivernale. Le fabricant décide par lui-même de faire figurer cette inscription sur le pneu mais il n'existe pas de norme imposée.

Le marquage 3PMSF est lié à une norme européenne imposant des critères d'adhérence de 25 % supérieures à des pneus été. Il se sompose de l'inscription M+S et d'un pictogramme représentant un flocon sur une montagne à 3 pics.


Entretien

Station gonflage pneus

Ajuster chaque mois la pression selon recommandations du constructeur.
(La pression recommandée est généralement indiquée à l’intérieur de la portière du conducteur, à l'intérieur de la trappe à carburant, sur le carnet d'entretien du véhicule ou sur un tableau de gonflage).

Contrôler l’équilibrage et la géométrie périodiquement.

Surveillez les témoins d'usure.

Remplacer la valve lors du montage de pneus neufs pour les valves caoutchouc, et les joints toriques sur valves metalliques.

En hiver le sur-gonflage et un déplacement épisodique du véhicule pour éviter l'ovalisation des pneus sont une bonne idée.

Sur les véhicules Fiat, les pressions recommandées sont autour de 5 bars. (5 à l'avant, 5.5 à l'arrière selon Fiat pour des 215/70 R15 C).
Source : http://www.fiatcamper.com/produit/la_revision_saisonniere

Pour les châssis Mercedes 
pneu de 235/65 R 16 C 115 / 113 R
pression AV 3.5 (charge sur essieu 1800 kg)
pression AR 4.5 (charge sur essieu 2250 kg)

Quand changer ses pneus ?

Quand changer pneus âgés

Obligatoirement s'ils sont détériorés ou usés bien-sûr, mais aussi s'ils sont trop âgés.
Si les pneus ne présentent pas de signe de fatigue il est possible de les garder jusqu'à 10 ans, quitte à les faire examiner par un pro du pneu une fois par an entre 5 et 10 ans, pour s'assurer qu'il n'y ait pas de risque d'éclatement.


Pression des pneumatiques

Manomètre pression pneumatiques


Un sur-gonflage léger augmente l'usure de la bande de roulement en son centre et réduit la durée de vie du pneu; le sous-gonflage augmente nettement le risque d'éclatement.

Vérifiez donc la pression régulièrement, à chaque départ et de préférence à froid.

Important : pour le confort, la tenue de route, la longévité des pneumatiques et la sécurité, le gonflage des pneus peut se compliquer selon le manomètre utilisé, gradué en Kg/cm², bar, kPa ou en PSI !

En effet plusieurs unités de pression sont utilisées selon les régions et les fabricants.

Le Pascal (symbole Pa) est l'unité du système international. Une pression de 1 pascal correspond à une force de 1 newton exercée sur une surface de 1 m². Autrement dit, le Pascal s'exprime en N/m² .

Le bar est égal à 105 pascal ou 100 000 Pa ou 100 kPa. La pression en kg/cm² est quasi équivalent au Bar comme indiqué ci-dessous.

Le psi, de l'anglais pound per square inch (livre par pouce carré) est une unité anglo-saxonne valant 6 894 Pa ou encore 0,068 94 bar.

En résumé :

1 bar = 100 kPa = 14.50 psi

1 psi = 6.894,76 kPa (ou 0,0689476 bar)

1 kg/cm² = 0.980665 bar (autant dire que 1 Bar équivaut à 1 kg/cm²).

et vous trouverez tout les détails concernant les différents systèmes d'unités sur http://www.1000conversions.com/pression.php

* En été il peut être utile de protéger nos pneumatiques du soleil en cas de stationnement prolongé afin de ne pas les laisser cuire.
En hiver si vous n'utilisez pas le véhicule, il est utile de sur-gonfler afin d'éviter la déformation du pneu qui peut former un méplat sur sa zone d'appui. A moins de mettre le véhicule sur cale !


Lire un pneumatique

Lire un pneumatique

Nouvelle législation à partir du 1er novembre 2012

La législation européenne prévoit l'étiquetage des tous les pneumatiques vendus et ceux des camping-cars n'y coupent pas.
Ce système d'étiquette semblable à celui visible pour les appareils électroménagers prend en compte trois paramètres sécuritaires et environnementaux :

- l'économie de carburant par la mesure de la consommation d'énergie et des rejets de CO2 au travers de la résistance de roulement. Entre un pneumatique classé A et un classé G, le gain annuel est estimé à 50 l/10 000 km.

- l'adhérence sur sol mouillé ou la performance de freinage sur sol mouillé. Il s'agit de la distance nécessaire pour freiner lorsque l'on roule à 80 km/h sur un sol recouvert de 0,5 à 1,5 mm d'eau. Un pneu classé A revendique une différence de 18 m de freinage par rapport à une gomme classée F.

- le bruit extérieur ou le nombre de décibels émis par le pneu à une vitesse de 80 km/h.

L'interprétation est simple puisque pour les deux premiers il faut que la lettre se rapproche le plus possible du A pour que les performances soient les meilleures. Pour la calcul de la nuisance sonore, moins le nombre d'ondes (1, 2 ou 3) est important, plus le pneu est silencieux.

En plus de la marque et du modèle, le flanc de vos pneus comporte des informations importantes sur ses dimensions, ses capacités et sa structure. Voici comment les comprendre…
Les éléments du pneuMarque et type du pneu
Informations sur le pneu
Indices de charge
Indices de vitesse
Code dimensionnel géré par le manufacturier
Code optionnel propre à chaque fournisseur
Semaine et année de fabrication

Informations sur le pneu

Vous trouverez par exemple sur le flanc de votre pneu les indications suivantes : 195/55 R 15 C ou CP (85H), ce qui signifie :

195 : indique la section du pneu (sa largeur) en millimètres. Plus ce chiffre est élevé, plus le pneu est large.
55 : indique la série du pneu (c’est le ratio ‘hauteur du flanc/largeur de la semelle’). Ici, la hauteur du flanc correspond à environ 55% de la section.
R : signifie architecture radiale.
15 : ce chiffre indique le diamètre intérieur du pneu en pouces (un pouce = 2,54 cm). Cela correspond à la dimension de la jante sur laquelle il sera monté.
C : pneu pour camionnette - CP pneu pour camping-car.
85 : l’indice de charge, correspond à la charge maximale que peut supporter le pneu à son gonflage maximum. Ici 515 kg [ Voir le tableau de correspondance ], ce qui signifie que vous ne devez pas dépasser un poids total en charge de 2 tonnes (515 x 4).
H : il s’agit de l’indice de vitesse maximum pour laquelle le pneu a été conçu. Ici vitesse maximale : 210 km/h [ Voir le tableau de correspondance ].

Aujourd’hui la quasi-totalité des voitures modernes sont chaussées de pneus sans chambre à air (mention tubeless). Il ne faut jamais y introduire une chambre à air, sous peine de voir éclater le pneu.

Les indices de charge

Indices de charge des pneumatiques

Les indices de vitesse

Indices de vitesse pneumatiques