Manifeste pour le libre stationnement des CC

Courrier reçu de J.P. ROSSI

Nous avons essayé de faire un manifeste pour le libre stationnement des cc, si vous pouvez le mettre sur votre site et le diffuser, merci.

J.P. Rossi

Manifeste de la Table Ronde franco-ibérique des camping-caristes itinérants

Réunis à Alenquer, Portugal, le 2 / 10 / 2010

1. Introduction:

Un groupe éclairé de camping-caristes composé de Portugais, Français, et Espagnol réuni à Alenquer, au Portugal, a développé une réflexion
approfondie sur les lignes directrices qui devraient régir les Etats-membres de l'Union Européenne dans le cadre du tourisme itinérant avec le camping-cars (véhicule M1). Tout en conformité avec le Droit communautaire sur la libre circulation, la protection de l'environnement et la sécurité des personnes et des biens.

2.Considérations des États:

La France:

Elle considère comme positif et favorable au développement du camping-carisme touristique, la circulaire doctrinaire de l'ancien Premier Ministre Mr Villepin, et les récentes décisions judiciaires administratives, qui ont condamnées certaines mairies et consacrées les principes de non-discrimination négative du tourisme en camping-car

L'Italie:

S´est basé sur la loi Fausti et le projet de la nouvelle législation en cours sur le développement du tourisme en camping-car.

L'Espagne:

A examiné les mesures les plus intéressantes de réglementation prises par les autorités Espagnoles après les interventions de la Sénatrice Madame Chacon, et le suivi positif apporté par les autorités administratives.

Le Portugal:

A émis un avis positif sur la voie initiée par une audition parlementaire du Mouvement des camping-caristes et la présentation d'un projet de loi par deux députés au Parlement, en plus de l'intérêt porté par le Médiateur Public (Ombudsman) sur les questions de la discrimination négative de l'utilisation des camping-cars, et l´absence de signalisation, ainsi que la signature par onze organisations du secteur en faveur d´une philosophie, d'une doctrine et d'une éthique communes au camping-car.

3. Consensus sur le secteur.

a) Il a été reconnu de l'importance dans le secteur du Tourisme du camping-car en tant que catalyseur du développement régional et local, d'une part parce qu'il se développe tout au long de l'année en y apportant une aide a la correction saisonnière, et parce qu'il s'étend sur les territoires intérieurs, permettant ainsi un équilibre entre l'intérieur du pays et la pression sur la côte, apportant ainsi l'accent sur les centres ruraux, et l´encouragement de la demande et l'entretien du commerce et des traditions locales.

b) Le groupe a également reconnu l'importance du camping-car comme un moyen favorable à la mobilité de toutes les couches de la population, et
des conditions sociales, dans toute l'Europe, et le potentiel de promouvoir la mixité et l'échange des connaissances, ainsi que la formation de l'identité Européenne plurielle, parmi ses citoyens.

c) D'autre part le groupe a également reconnu par consensus, l´importante dimension économique et technologique de l'industrie des automobiles M1 Européenne, avec l'introduction d'améliorations significatives en matière de protection de l'environnement, associée à la création d'emplois directs et indirects.

4. Thèmes à réglementer et normaliser parmi les Etats de l'UE.

Le Groupe a recensé certaines questions qui devraient être une priorité pour être soumises à une réglementation uniforme par les États membres
de l'UE, tels que:

a) La reconnaissance que le Tourisme avec des camping-cars exige que les terrains de camping possèdent des structures adéquates avec un espace minimum de 48m2, par installation, pour accueillir et fournir les services aux camping-cars.

b) L'affirmation du groupe que le simple et libre stationnement des Camping-cars sur la voie publique, sans bivouac (roues au sol, et ne dépassant le gabarit du véhicule) soit admise, en éliminant de la discrimination négative les barres de hauteur, et les autres interdictions spécifiques, sans nuire à la liberté des règlements municipaux, mais avec la garantie d'un stationnement minimum de 24h.

c) La nécessité de réserver la création d'espaces de stationnement à la concurrence dans la proportion de 5% minimum des places sur les parkings, adéquates à la taille et au gabarit des véhicules camping-cars M1, dans la mesure ou les structures le permettent.

d) Suggestion aux gouvernements pour l´introduction d'une tarification des prix des parkings pour assurer une rotation raisonnable de l'afflux des utilisateurs de l'équipement de stationnement et des services aux camping-cars, surtout auprès des monuments et points d´intérêt touristiques, inclus les stations et interfaces du transport publique.

e) Promouvoir des aides économiques ou financières aux autorités locales et privés pour la création de structures et services pour camping-cars.

f) Harmonisation des Codes Européens de la route, de la signalisation, de la typologie, du poids (certificats de pesée pour véhicules neufs) des contrôles techniques, de la vitesse, des péages, et de l'utilisation des licences de conduite pour les Camping Cars M1 jusqu'á 4,3 tonnes.

g) L'amélioration des spécifications de sécurité routière et de protection de l'environnement imposées aux industriels et commerçants de
camping-cars M ainsi qu'à leurs équipementiers.

h) La nécessité par les organisations concernées avec le camping-car de promouvoir des campagnes pédagogiques pour leurs utilisateurs, avec le
but de promulguer les codes de bonnes pratiques et de comportement en voyage et en stationnement.

5. Conclusion.

Le groupe de camping caristes itinérants et indépendants décide à l'unanimité d'approuver les conclusions suivantes du Manifeste?:

1º Les membres du groupe reconnaissent les différentes situations de développement économique et social dans les États membres de l'UE, ainsi
que le fait que le tourisme est en dehors des compétences et des pouvoirs exécutifs de l´UE, pour définir des politiques communes. Mais le Manifeste fait appel démocratiquement aux membres du Parlement Européen, aux parlementaires nationaux, et aux élus locaux, pour qu´au travers de leurs actions ils puissent contribuer à la maturation de la pensée Européenne, et à l´information des gouvernements des États-membres, en vue d'obtenir un cadre juridique uniforme et progressiste en Europe, pour le développement et la promotion du tourisme par le développement du secteur du camping-car itinérant.

2º Les membres du groupe décident de constituer une Commission Transitoire pour étudier la possibilité de constituer une Association Européenne de Camping-Caristes Indépendants, et de promouvoir la création d´un forum ouvert à tous les citoyens d´Europe sur les questions institutionnelles du Camping-Car, avec des sections composées par des membres des pays membre de l´Union Européenne.

La commission Transitoire est composée comme suit :

Commission

* Jean Pierre Rossi (France)

* Jose Manuel Navarro (Espagne)

* Filipe Seco Santos (Portugal)

Secrétaire général

* Luis Nandin de Carvalho (Portugal)

3º Ainsi, les membres du Groupe s'engagent à diffuser ce communiqué de presse pour information et de faire la pédagogie du Manifeste auprès des clubs et associations concernées avec le camping-car ainsi que sur les forums et autres sites Web auxquels ils ont accès. De plus, ils envisagent de tenir les médias (alliés importants dans l'information de l'opinion publique), ainsi que les publications spécialisées, informés de l'intérêt général du camping-car sur le tourisme et la culture.

Alenquer, Portugal,

Le 2 Octobre 2010.

Retour vers le Plan du site