De l'art du voyage inorganisé... toute une philosophie

Parce que toujours au même endroit on s'en lasse
Parce que faute de temps on visite le jour et on se déplace en soirée
Parce que nous sommes incapables de retenir un hébergement à l'avance
Parce que nous voulons pouvoir chambouler nos programmes au hasard des routes
Parce que nos vacances sont peu programmées à l'avance donc pas possible de retenir un "tour opérateur"
Parce que nous aimons bien rencontrer plein de gens sympas
Parce que nous n'aimons pas bien les contraintes

Alors nous partons avec notre maison là où l'inspiration du moment nous emmène.

MONCAYO 473

Moncayo 473

MONCAYO 473, six places pour deux d'accord, mais parfois des invités;

et à deux reprises des naissances... de chiots, 2 en Bretagne, 7 en Alsace ...

Notre choix pour le 473 reposait sur un cahier des charges précis :

  • de l'espace pour deux. (6 Places carte-grise, 6 repas, 6 couchages)
  • une capucine pour inviter des amis et les coucher sans démonter la dinette pour dormir, afin de ne pas leur marcher dessus le matin au lever.
  • une soute pour ne rien trainer derrière le camping-car.
  • une charge utile autorisée correcte.
  • un maximum de confort pour colonne vertébrale usagée...
  • climatisation en cabine, chauffage route et 120 l d'eau.
  • un coin cuisine en L pour un maximum d'espace.
  • un four et réfrigérateur AES.
  • une suspension renforcée pneumatique, réglable, d'origine.
  • une présentation flatteuse mais pas tapageuse.

En ajoutant camera et radar de recul, store, TV et 2° batterie de cellule on arrive à notre TOP CAR.


Hauteur véhicule 3.00 m :-(
Largeur 2,28 m :LOL:
Longueur : 6,92 m 8-0
Porte à faux AR 2,35 m : attention dans les rampes. :-/
Empattement 3,70 m
Poids à vide : 2966 kg
PTAC : 3500 kg
Charge utile : 534 kg
Pneumatiques : 215 75 R 16
2,8 l, BVM 5, 127 CV (94 kW), 9 CV fiscaux
6 places carte grise, 6 couchages, 6 places repas

(dimension indicatives pour notre camping-car)

Un véhicule super, bien fini bien équipé et sans bruit parasite de carrosserie ou mobilier, ce qui témoigne d'une qualité de construction pour le moins satisfaisante.
Nous regrettons sur ce modèle l'encombrement et la vue avant limitée par la capucine; nous cherchons donc un véhicule moins grand et profilé.

Coucher de soleil

Moncayo 473

Les chiots Alsaciens

Urane et ses petits

Urane et ses petits

ADRIA Coral Compact

Adria Coral Compact

Super le Moncayo 473, un véhicule sans problèmes, bien construit sans bruit de cellule (ni de porteur), mais un peu volumineux pour deux explorateurs qui adorent les petits villages aux rue étroites, et supportent mal les encombrements des grandes villes.

Alors comme nous voyageons toujours à deux ou presque, que la compacité est finalement un plus, et que sans capucine la vue de la cabine est meilleure, changement pour un modèle plus compact, avec de nouveaux objectifs plus égoïstes et surtout la facilité pour circuler en ville, se garer plus aisément et gagner en charge utile.

Notre choix s'est donc porté cette fois sur un ADRIA CORAL Compact.

-> plus de capucine afin d'avoir une vue plus dégagée surtout en montagne et finalement plus d'espace pour circuler entre cabine et cellule.
-> une soute pour ne rien trainer derrière le camping-car.
-> climatisation en cabine, chauffage route.
-> 120 l d'eau : de l'eau en quantité suffisante au cas où l'on manquerait d'aire...
-> plus de légèreté pour moins consommer.

Hauteur véhicule 2.71 m + antenne : 2.80 :-(
Largeur 2,12 m 8-)
Longueur : 5.99 m 8-)
Porte à faux AR 1,37 m : attention dans les rampes. ;-)
Empattement : ~ 3,45 m
Poids à vide : 2714 kg
PTAC : 3500 kg
Charge utile : 786 kg
Eau propre : 120 l
Eau usées : 120 l (chauffage hors gel)
2.3 l multijet, BVM 5, 130 CV (95,5 kW), 8 CV fiscaux
Pneumatiques : 215 70 R 15

Visiter le site ADRIA

Adria

Télécharger Quicktime

Quicktime

(nécessaire pour la visite virtuelle.)

Téléchargement

ADRIA CORAL Compact SP

Pas de chance avec le Coral compact : nous sommes sans doute tombés sur un mauvais numéro, mais la succession de problèmes nous incite à changer :

  • Deux pannes de la pompe à eau immergée lors des deux premiers voyages. Finalement le concessionnaire la remplace (en garantie) par une pompe à membrane, bruyante mais efficace.
  • La moustiquaire de porte d'entrée perd sa serrure lors du troisième.
  • La batterie porteur rend l'âme à 10 mois ! Le concessionnaire la remplace en dépannage par une batterie d'atelier en oubliant de serrer les cosses; résultat panne sur l'autoroute appel au dépanneur et à l'assistance, coût 168 € !
  • L'arrière (frigo ou mobilier ?) grince en permanence et impossible de savoir où et pourquoi; on n'entend plus le moteur d'accord, mais enfin c'est bien désagréable.
  • Et le frigo (non AES), s'arrête sans raison assez souvent , en roulant ou à l'arrêt : pas top ! Problème d'inclinaison ? Pression sur les boutons lors du passage devant la façade de l'appareil ?
  • Sans parler de l'embrayage qui broute depuis le premier jour en marche arrière au point que l'on hésite à reculer; il faut essayer de faire patiner, mais secouez, secouez il en restera toujours quelque chose. Bien sûr un tour chez le concessionnaire Fiat aurait peut-être permis d'arranger le problème qui semble récurrent sur ce porteur, connu pour ses infiltrations d'eau à travers le capot moteur. Mais les déplacements en concession en lieu et place des vacances : raz le bol !!!

HYMER EXSIS-i 512 : allez, on change encore ...

Hymer Exsis I 512

Comme on rencontre un bel Hymer Exsis-i 512, compact intégral sur châssis Ford, dont l'aménagement et les finitions nous séduisent de suite.
Et en plus on dispose de 4 couchages confortables et les copains peuvent donc venir avec nous en week-end...

A l'usage nous apprécions particulièrement :

* la compacité de l'engin qui autorise des stationnements aisés, des manoeuvres faciles et se faufile de partout
* l'isolation parfaite sans pont thermique, y compris en cabine, ce qui est loin d'être le cas avec les profilés et des finitions très correctes
* le châssis Ford, silencieux, dynamique et surtout qui ne broute pas, avec un entretien espacé à 45000 km
* les quatre couchages confortables
* l'astucieuse salle de bain avec sa douche à paroi rigide
* la soute, idéale pour tout transporter y compris le VAE
* l'autonomie avec ses 100 litres d'eau
* une charge utile record
* et l'espace en cabine avec un intégral même compact.

En revanche on est déçu :
* par les grincements du lit de pavillon
* les claquements de la porte conducteur
* on aurait bien aimé disposer de la fermeture centralisée et de rétroviseurs dégivrant pour l'hiver, ainsi que d'un réservoir d'eaux grises isolé et chauffé
* le marche-pied électrique se bloque régulièrement dès que le moindre gravier s'y glisse ou que la boue s'infiltre dans l'ouverture
* le réfrigérateur de petite taille est tout juste suffisant
* le bruyant lit de pavillon optionnel se situe trop bas dans le passage cellule cabine, casque recommandé pour les têtes en l'air!

Hauteur véhicule 2.72 m + antenne : 2.85 :-(
Largeur 2,14 m :8-)
Longueur : 6.15 m 8-)
Porte à faux AR 1,37 m : attention dans les rampes. :-/
Empattement : ~ 3,30 m
Poids à vide : 2740 kg
PTAC : 3500 kg
Charge utile : 760 kg
Châssis Ford Transit 2.2 l, BVM 5 , 130 CV (95,5 kW), 7 CV fiscaux
Pneumatiques : 215-75-R16 C
Eau propre : 100 l
Eau usées : 80 l (isolé)

Notre acheteur améliore l'Hymer Exsis i 512

son courriel après quelques mois d'usage :

Après plusieurs voyages au bord de l'atlantique nous avons effectué des modifications sur votre ancien Hymer. En effet après deux ou trois tentatives pour faire rentrer les vélos dans la soute j'ai fini par monter un attelage avec un porte vélo, ce qui me libère complètement la soute.
Le camion se déportant de manière gênante dès que nous doublions un poids lourd me posait un problème de sécurité . J'ai remédié à cela en montant deux amortisseurs gonflables ce qui permet une tenue de route améliorée au minimum de 40%; le camion n'étant plus ballotté de droite et de gauche, la majorité des petits grincements ont disparus.

Ces modifications effectuées et testées je pense que ce camion reste un « Must » pour sa compacité et son confort, nous avons passé un séjour à quatre avec nos deux petits enfants et nous avons apprécié son volume intérieur.

Le site Hymer

Clic sur le logo

Le site Hymer

AUTOSTAR AUROS 899

Autostar AURO 899

Non ce n'est pas qu'on est jamais content, mais avec le dos cassé de la Doude, malgré 4 interventions des chirurgiens, les lits transversaux sur soute ne nous facilitent pas la vie; impossible pour elle d'y accéder.

Dans ces conditions il ne nous reste que les lits jumeaux ou un lit central.

Pour rester court et étroit, comme nous le souhaitions pour nous faufiler de partout, avec 4 couchages, cela devient délicat surtout pour garder un garage.
Nos recherches aboutissent à remonter en longueur et en largeur et nous optons pour un Intégral lit central.

Nous sommes séduits par l'Autostar Auros 899 présenté au salon du Bourget 2009, sur Fiat Ducato 35, 2.3 multijet, 130 CV, 320 Nm de couple, BVM 6 (pourvu que cela ne broute plus, mais le concessionnaire a promis-juré que le problème était résolu). Enfin un intégral lit central de moins de 7,40m.

Chassis fiat Ducato 35
Longueur 7,20 m : LOL:
Largeur intérieur : 2,17 m ;-)
Largeur hors tout : 2,28 m :-/
Hauteur intérieure : 2,17 m
Hauteur hors tout : 2,89 m
Empattement : 4,03 m
Porte à faux AR : 2,35 m
PTAC : 3500 kg
Poids à vide : 3060 kg
Charge utile : 440 kg :-)
Places assises : 4
Places couchages : 4
Places salons : 5

Eau propre 60/140 litres
Eaux usées 109 litres
Réfrigérateur 150 litres AES avec conservateur séparé 8-)
2.3 l multijet, 130 CV (95,5 kW), BVM 6, 8 CV fiscaux
Pneumatiques : 215 70 R 15

Entretien porteur tous les 45000 km ou une fois par an. :-)
Contrôle étanchéité cellule annuel.

Ca y est, livré le 23 avril.

AURO 899 Autostar


Trois mois d'attente mais c'est vrai la boite ne broute pas ! Quel allure et que d'espace : un vrai yacht de la route, avec le sol comme le pont d'un bateau, des boiseries (pas en acajou mais belle teinte cerisier) et deux lits pour quatre. Quasi luxueux sans être tape-à-l'oeil...

L'essai AUROS 899 AUTOSTAR

Auros 899

C'est notre premier camping-car commandé "sur mesure", et le premier made in France, tout ceux achetés à ce jour avaient été disponibles en concession lors du choix; l'attente n'avait jamais dépassé 15 jours !
Le tour du propriétaire nous permet tout de suite d'apprécier la qualité de la carrosserie, la sobriété de la décoration (même si on peut regretter le blanc éclatant au soleil). Coté pare-choc nous ajouterons des protections en mousse ce qui améliore encore l'esthétique en diminuant la surface apparente des boucliers. Le capot moteur supporterait un peu de déco à notre goût.
Les roues de 15 pouces paraissent bien petites mais surtout on aurait aimé en avoir cinq plutôt que de devoir se contenter du kit anti-crevaison ! D'autant que la lecture du mode d'emploi de ce kit décourage un peu !
L'emplacement pour les bouteilles de gaz (2x13 kg) est parfait, bien accessible, doté en option du sécu-motion qui permet de garder les bouteilles de gaz ouverte en roulant. Il en va de même pour l'ensemble électrique (disjoncteur 220 V, chargeur, fusibles cellule et batterie cellule de 110 Ah) accessible de l'extérieur. Orifice de remplissage d'eau propre, branchement électrique sont classiques; la manette de vidange des eaux grises est un peu en retrait sous la carrosserie,
Le bouchon de vidange du réservoir d'eau propre est bien mal accessible et la douche est assuré lorsqu'il faut le dévisser. Une vanne aurait été bienvenue !

La cellule

Un petit coup de pouce sur la télécommande et les portes s'ouvrent : magique. La porte d'entrée cellule est doté de deux points de fermeture et comporte un double vitrage ouvrant, avec moustiquaire et rideau occultant, comme chaque ouverture de la cellule. En cabine, des rideaux plissés faciles à utiliser sont installés de série sur les cotés et sur le pare-brise.
La porte de cabine conducteur se montre assez capricieuse et refuse parfois de s'ouvrir, alors que la fermeture demande comme son nom l'indique pas mal de "fermeté"!

L'intérieur est magnifique sans luxe ostentatoire mais respire le travail plutôt bien fait.
Tissu microfibre rouge et blanc, plancher style pont de bateau très clair, mobilier teinté cerisier, voilà de quoi se trouver à l'aise. Des lanterneaux en suffisance et pour la nuit des éclairages bien faits avec un va-et-vient lors de l'utilisation du lit de pavillon : son abaissement éteint les lampes du salon et allume celle de cette chambre, fermée par un rideau et un filet de protection. L'accès se fait par les sièges du salon une fois le lit abaissé (il faut rabattre les dossiers de siège en cabine).
Le coin salon-repas est doté d'une table à pied central de belle dimension, d'aspect cerisier, mobile en tout sens et repliable par moitié ce qui dégagent un espace de circulation confortable. Les sièges de cabine se manipulent aisément et pivotent sans difficulté. La carrosserie intégrale apporte vraiment un espace agréable, bien supérieure à notre avis à celle d'un profilé. (Vision large, impression d'espace et bonne isolation)
Les placards permettent de ranger la vaisselle et le matériel du parfait voyageur. Le téléviseur trouvera sa place dans un élément dédié, orientable vers le salon ou la chambre. (Mais nous n'avons pas réussi à installer dans ce compartiment un téléviseur 19 " et avons dû rester en 17".)

Le coin cuisine est un peu petit pour ceux qui voudraient jouer les cordons bleus, mais les rangements sont nombreux et bien conçus. Il manque bien un vrai plan de travail, mais il s'agit d'un véhicule de loisirs...
Pour nous un four (option, mais pré-installation déjà réalisée en usine) utilise l'emplacement au départ dévolu aux casseroles, et un égouttoir est fourni ! Une adaptation personnelle permet de le fixer sur la porte du placard d'évier et de créer un espace de travail supplémentaire. Voir les photos ici : Petites astuces pratiques.
Une ventilation au dessus du plan de cuisson permet d'évacuer odeurs et vapeurs.

Le réfrigérateur est un AES de 150 litres avec compartiment conservateur, bien placé à coté du bloc cuisine entre deux placards, l'un en dessous et l'autre au dessus. Il manque des moustiquaires sur les grilles d'aération.
Un réchaud trois feux jouxte l'évier.

La salle de bain comporte un petit lavabo qui se trouve dans la douche lorsque le panneau rigide est fermé; le pommeau est commun à la douche et au lavabo avec fonction douche ou robinet par inverseur. Trois rangements permettent de stocker tout le nécessaire.

La réserve d'eau propre est de 60 litres, mais peut être porté à 140 litres par détarage manuel en fermant une simple vanne dans la soute; on perd alors une place passager.

Le chauffage est assuré par un Truma 6000 bien adapté au volume de l'engin.
En option nous avons choisi un réservoir d'eau grises (109 litres) hors-gel. Caisson d'isolation et bouche de chauffage supplémentaire maintiennent ce réservoir hors-gel. La série des intégraux AUROS ne dispose pas de double plancher,

La chambre occupe une grande partie de la surface du camping-car avec un superbe lit en 138x190, matelas Bultex, surmontant un coffre gigantesque coté pied, et une soute éclairée coté tête.
Chaque occupant du lit dispose d'une penderie et deux placards surmontent la tête de lit.
Cette chambre ne manque que de baies un peu plus vastes mais reste bien éclairée et ventilée par un lanterneau et deux baies, dont l'une est vraiment petite. Glace et porte-manteaux complètent l'aménagement de série. Elle est séparée du salon par un rideau en tissu préservant l'intimité des occupants en cas de voyage en famille ou avec des amis.

La soute est accessible de l'extérieur par un portillon de chaque coté. Deux vélos peuvent y prendre place, mais selon leur taille il sera parfois nécessaire de démonter une roue le temps de passer le portillon.
A noter que la cheminée du Truma 6000 est trop proche du portillon gauche qu'il conviendra de ne pas laisser ouvert sous peine de dégâts par les gaz chauds d'évacuation.

Le panneau de commande situé au dessus de la porte de cellule est complet, fonctionnel et ne nécessite pas un stage à Polytechnique pour son utilisation !

Sur route quelques grincements et bruit de mobilier se font entendre sur routes dégradées. Une suspension pneumatique serait sans doute utile. (Elle est disponible sur la version XL+ avec douche séparée mais plus longue de 19 cm.)

Le porteur

Le Ducato Fiat 130 CV multijet est bien sûr de service, boite 6 vitesses qui fonctionne en douceur (elle ne broute pas en marche arrière comme sur notre précédent Fiat et la 6° vitesse est bien appréciable tant pour le silence que pour la douceur de conduite).
Les sièges et le volant réglables permettent de trouver une position de conduite confortable; les housses assorties aux sièges de la cellule ajoutent une note de bon goût et la conduite de cet intégral est très agréable.
La jonction entre carrosserie et tableau de bord Fiat d'origine est assez bien réalisée, esthétique, mais les ébarbages mériteraient un peu plus d'attention et le mode d'assemblage est à l'origine de quelques grincements.
La suspension est confortable même avec un porte-à-faux de 2,35 m, et la tenue de route nous est apparue très satisfaisante.
Les rétroviseurs sont ceux d'origine Fiat et leur emplacement en bas des vitres latérales ne déroute pas les habitués de l'automobile, contrairement aux rétroviseurs suspendus qu'il faut prendre l'habitude de chercher en hauteur. Ils sont chauffants et à réglage électrique pour les quatre miroirs.
Rabattables ils dépassent largement de la carrosserie, mais si les rétros passent, tout passe. En revanche ils ont une fâcheuse tendance à faire la bise aux autres rétroviseurs de la même famille.
La vitre coté conducteur est également électrique.
De série la climatisation cabine est installée, avec une boite à gant réfrigérée pour mettre des boissons au frais, ainsi que deux airbags, un régulateur de vitesse et un autoradio MP3 Pioneer (remplacé par un multimédia pour nous afin d'y raccorder une camera de recul sans ajout d'écran sur le tableau de bord).
Un radar de recul ajouté dans les emplacements prévus sur le pare-choc AR permet de manoeuvrer les 7,20 m sans trop de difficulté.

Sur la route (sauf sur revêtement dégradé) la grande satisfaction est de n'entendre que peu de bruit de grincement ou autre en cellule, ce que nous ne supportions plus sur nos deux derniers véhicules. Pas mal Monsieur Autostar ! Seule la grille du four doit trouver un rangement pour ne pas se faire entendre en roulant !
Avec le temps nous verrons si ces qualités persistent...
La vision est panoramique et très bonne vers la route, grâce à la face avant dont le pare-brise est en retrait du capot moteur. Malgré la largeur du véhicule la visibilité latérale est bonne, avec une rétro-vision large qui permet de bien visualiser ce qui arrive sur le coté ou de ¾ AR. Et par temps de pluie les essuies-glaces assurent en silence leur fonction sur la quasi totalité du pare-brise pourtant généreux. Le lave-glace est également efficace et bien réglé dès la livraison !
Ce qui n'est pas le cas de nos phares : lors de la première utilisation de nuit, les feux de route éclairaient moins loin que les codes ! Un réglage maison provisoire en attendant celui des pros nous permet de noter que l'efficacité est bonne, mais la forme torturée des supports entre les optiques ville/route laisse un léger cône d'ombre sur la route en code.

Les dimensions

Longueur 7,20 m
Largeur hors-tout : 2,28 m (comptez 3 mètres avec les rétroviseurs ouverts !
Largeur intérieure : 2,17 m
Hauteur hors-tout : 2,89 m
Hauteur intérieure : 2,17 m
Empattement : 4,03 m
Porte à faux AR : 2,35 m
Poids à vide : 3060 kg
Charge utile : 440 kg
Places assises : 4 avec 60 litres d'eau propre et 3 avec 140 litre.
Places couchages : 4
Places salons : 5
Eau propre : 60/140 litres (le choix se fait par un vanne dans la soute)
Eaux usées : 109 litres
Pneumatiques : 215 70 R 15 (pression 4.5 kg bar AVt et AR)

L'Auros 899 nous semble donc un intégral à prix raisonnable, au plan très bien conçu. Bon compromis, plus vaste et mieux isolé qu'un profilé, au prix de certain compacts il apporte un réponse à ceux qui demandent un rapport qualité-prix satisfaisant pour voyager avec le confort d'un lit central. Mais les protocoles de construction gagneraient à être plus rigoureux en usine comme le montre le chapitre suivant.

Petits problèmes de construction ou de conception ???

Fiabilité camping-car

Aménagement, premier voyage et nous notons quelques éléments surprenants :

* il n'y a pas de trappe sur la banquette au dessus du réservoir d'eau propre alors qu'un emplacement est prévu.
* le plafonnier de cabine ne fonctionne qu'à moitié et contact mis. Il est vrai qu'il n'existe pas d'interrupteur sur la porte conducteur, mais alors à quoi sert-il ?
* les grilles du frigo ne sont pas pourvues de moustiquaires.
* sont absents à la livraison : le tuyau d'évacuation des eaux grises et le lit central deux places est doté d'une seul oreiller.
* les portes de soutes sont souvent dures mais fonctionnent si on prend la peine de pousser le panneau pour libérer le pêne.
* et la porte conducteur est un peu capricieuse et demande de la fermeté ! Elle ne ferme bien que de l'extérieur en poussant le bas de la porte. Pratique ! Simple réglage en concession mais pourquoi pas dès l'usine ?
* à la livraison antenne radio HS (ou absente) remplacée par le concessionnaire par une antenne de pare-brise.
* le dégivrage des rétroviseurs ne fonctionne pas. Le concessionnaire répare : le relais de commande n'avait pas été monté !
* le feux de gabarit droit au centre et à l'arrière ne fonctionnent pas lors de la livraison : le concessionnaire répare un fil coupé ou oublié ?)
* je note pour ma part que les évacuations d'éviers lavabo et douche sont très position-dépendantes, sans doute en raison d'un manque d'inclinaison des tuyaux dont le diamètre est par ailleurs peu important, et d'un évent peu efficace sur le réservoir eaux usées.
* et puis la bonde de douche est curieusement située en arrière de la douche au point le plus haut, le CC en terrain horizontal présentant naturellement une pente vers l'avant. Attention au stationnement afin de surélever légèrement l'avant ! Mais pas trop car les évacuations ne fonctionnent pas mieux si les tuyaux remontent... (On peut se demander si les constructeurs essaient les modèles avant commercialisation).
* après quelques mois d'utilisation, nous trouvons enfin l'origine de claquements perçus sur les aspérités de la route : il s'agit des lanterneaux qui cognent sur le toit. Un joint tubulaire puis une plaque de mousse dense régleront le problème.
(Je suis un maniaque des bruits en roulant).
Voir Silence, on roule.
* le lit de cabine est bruyant en position haute en raison du jeu des systèmes d'accrochage. La encore un calage s'imposera en plus du réglage des platines de fixation.
*de nuit l'éclairage des phares est inefficace malgré un réglage en concession. Surpris de ce que les phares éclairent moins loin que les codes alors que le témoin phares du tableau de bord semble accompagner les codes ??? je me penche sur la question : les fils codes et phares ont été inversés !!! Le fait de les brancher comme il se doit règle le problème.
* et puis une idée: la commande du thermostat de chauffage pourrait se situer dans la chambre, ce qui permettrait de le régler plus haut avant de se lever en hiver.

Mais heureusement, la concession a su régler tout ces petits désagréments dès le départ, pour notre plus grand plaisir pendant 3 ans.

Plan jour

Plan jour Auros 899

Plan nuit

Plan nuit Auros 899

 AUTOSTAR ! Vous avez dit AUROS ?

(Documentation 2010)

Autostar Auros 99 89 et 899

Le site Autostar

Clic sur l'image pour voir le site

Voir le site

Retour vers le Plan du site