Vitesse et alcool : prudence est mère de sûreté!

Le proverbe du gendarme :

Camping-cariste sobre et prudent au volant, radars et éthylomètres en berne.

Les limitations de vitesse en France

  • Limite vitesse en France
  • Panneaux limitation vitesse
  • Limitation 80 pour rire

Depuis le premier juillet 2018

  • passage de 90 à 80 km/h
  • voies 90 et 80 km/h


Comme annoncé, le texte prévoit un abaissement de la limitation de vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur toutes les routes hors agglomération et hors routes séparées par un terre plein central.

La vitesse de 80 km/h s'appliquera donc par défaut sur toutes ces routes sans nécessiter une signalisation spécifique.

Toutefois, le nouveau texte ajoute une exception à la limitation à 80 km/h. La vitesse restera limitée à 90 km/h sur les sections de routes comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation, sans préciser si celles-ci doivent comporter un séparateur central autre qu'une ligne blanche.

Le Premier ministre Edouard Philippe ne se serait "pas dit opposé à un compromis" : "Il s'agirait de considérer qu'une ligne blanche continue est un séparateur central au même titre qu'un muret", exemptant beaucoup de routes aujourd'hui concernées par la mesure. Mais pour l'heure, donc, il n'est officiellement pas question de cette adaptation.

Jusqu'au 1er juillet 2018, l'article R413-2 était très simple:

I. - Hors agglomération, la vitesse des véhicules est limitée à :
*  130 km/h sur les autoroutes ;
*  110 km/h sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central ;
*    90 km/h sur les autres routes.

II. - En cas de pluie ou d'autres précipitations, ces vitesses maximales sont abaissées à :
*  110 km/h sur les sections d'autoroutes où la limite normale est de 130 km/h ;
*  100 km/h sur les sections d'autoroutes où cette limite est plus basse ainsi que sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central ;
*  80 km/h sur les autres routes.

Avec le nouveau décret applicable dès la 01 juillet 2018, cet article est modifié comme suit :

I. - Hors agglomération, la vitesse des véhicules est limitée à :
*  130 km/h sur les autoroutes ;
*  110 km/h sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central ;
*    80 km/h sur les autres routes.
Toutefois, sur les sections de ces routes comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation, la vitesse maximale est relevée à 90 km/h sur ces seules voies. Ces sections font l’objet d’une signalisation routière dans les conditions prévues par l’article R. 411-25. Leur liste est fixée par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière.

II. - En cas de pluie ou d'autres précipitations, ces vitesses maximales sont abaissées à :
*  110 km/h sur les sections d'autoroutes où la limite normale est de 130 km/h ;
*  100 km/h sur les sections d'autoroutes où cette limite est plus basse ainsi que sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central ;
*    80 km/h sur les autres routes.

Séparateur central, c'est quoi ?

Séparateur central

En conception routière, un séparateur désigne une zone ou un dispositif compris entre deux largeurs roulables empruntées par des circulations de même sens ou de sens contraires et conçu de façon à décourager ou empêcher le passage des véhicules d'une chaussée à l'autre.

On distingue quatre types de séparateurs :

Sépérateur médian, ou terre-plein central, bordé de deux files de glissières de sécurité; un séparateur médian ou terre-plein central désigne la partie de la plateforme comprise entre deux largeurs roulables affectées à des sens de circulation opposés.


Séparateur intermédiaire
Un séparateur intermédiaire est une partie de la plateforme comprise entre deux largeurs roulables affectées à des circulations de même sens et de même nature (par opposition au cas de la route latérale).

Isolateur
Un isolateur est une partie de la plateforme comprise entre la largeur roulable d'une route à accès réglementé et une route latérale.

llot
Un îlot est un espace aménagé dans la surface roulable et dont le rôle est de séparer physiquement ou de diriger des courants de circulation. On distingue :
 -les îlots séparateurs séparant des courants parallèles de même sens ou de sens opposés ;
- les îlots déviateurs, guidant la convergence ou la divergence de deux courants.

A priori la ligne blanche n'est pas considérée comme un séparateur central.

Camping-cars de moins de 3.5 tonnes

Par temps secPar temps d'intempéries
Autoroutes
130
110
Routes à chaussées séparées
110
100
Routes
80
80
Agglomérations
50
50

Les camping-cars de moins de 3.5 T de PTAC sont soumis aux mêmes règles de limitations de vitesse que les autres véhicules légers, comme indiquées dans le tableau ci-dessus.

Note : sur autoroute il est interdit de circuler à moins de 80 km/h sur la voie la plus à gauche.
Note : les règles de stationnement imposées aux caravanes dans certaines communes sont également valables pour les camping-cars.

Camping-cars de plus de 3.5 tonnes

La vitesse des camping-cars dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 3,5 tonnes sans excéder 12 tonnes est limitée à :

- 110 km/h sur les autoroutes, 

- 100 km/h sur les routes à chaussées séparées,

- 80 km/h sur routes,

- 50 km/h en agglomération,  (même en cas de panneau de limitation autorisant une vitesse supérieure, par exemple 70), toutefois, cette vitesse maximale est relevée à 70 km/h sur le boulevard périphérique de Paris.

(Décret n°2014-3 du 3 janvier 2014 - art. 1, v. init).


Camping-car de moins de 3.5 tonnes avec remorque et dont le PTRA est supérieur à 3.5 T


* La réglementation pour les véhicules de moins de 3.5 T tractant une remorque, et dont le PTRA dépasse 3,5 T a changé depuis le 30 juillet 2008.

Jusque là limité à 110 km/h sur autoroute , 100 km/h sur voies rapides et 80 km/h sur route, ces véhicules sont dorénavant limités à :

- 90 sur autoroute et routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central,
- 80 km/h sur les autres routes.

* Les limitations de vitesse affichées pour les caravanes et véhicules avec remorque ne s'appliquent par aux camping-cars, sauf s'il tractent une remorque.
Si les campings-cars ne risquent pas le louvoiement comme les caravanes, il faut cependant rester prudent en raison du poids du véhicule et se méfier également des coups de vent lors du dépassement des poids-lourds.
(En revanche les règles de stationnement imposées aux caravanes dans certaines communes sont également valables pour les camping-cars.)

En Europe chacun fait sa sauce :
Limitation vitesse avec remorque

Les limitations ailleurs

Bobbies

Cette page vous donne quelques conseils généraux et nous vous recommandons de faire un tour sur le site de la Prévention Routière qui donne une fiche par pays avec ses règles spécifiques. (Cliquez sur le sigle Prévention Routière du paragraphe suivant.)

Connaître les règle de chaque pays est bien difficile. Vous pouvez vous documenter aux frontières.
Consultez aussi la page : Voyager hors de nos frontières

Chaque pays dispose de sa réglementation, allant de la vitesse conseillée mais non imposée (130 km/h en Allemagne sur autoroutes), aux vitesses variables selon la saison (110 en été, 90 en hiver en Estonie). Les réglementations répondent ici à des considérations climatiques, la à une politique dite de sécurité.

Regardez les panneaux et pensez que les anglo-saxons roulent en Miles.

A titre d'exemples :

AUTOROUTES

Allemagne : 130 km/h conseillé.
Autriche : 130 km/h.
France : 130 km/h. et 110 km/h par temps de pluie.
Benelux, l'Espagne, le Portugal, la Finlande : 120 km/h.
Italie : entre 110 et 130 km/h.
Grande-Bretagne, Irlande : 112 km/h (soit 70 miles).
Danemark, Suède : 110 km/h.
Grèce : 120 km/h.

ROUTES
La vitesse est limitée entre 80 et 100 Km/h.

EN VILLE
La vitesse est de 50 km/h maxi pour tous les pays de l'UE (mais 30 miles soit 48 km/h pour la Grande-Bretagne et l'Irlande).

Excès de vitesse : tolérance selon les radars

Ce tableau donne une idée des tolérances pouvant s'appliquer selon les radars utilisés.

Il est utile de rappeler que selon que votre véhicule est un VL ou un PL les règles diffèrent : voir Camping-car poids lourd

Tolérance des flashs radars

Le site de la Prévention Routière

Prévention Routière

Voir aussi

Documentation voyage Europe

Toute une documentation utile pour voyager européen.

Voyager en Europe

Alcool au volant : danger

Alcool au volant

Certains pays ont une tolérance zéro : pas d'alcool avant de conduire

En France le taux légal est de 0.50 g/l. Pour faire simple on peur dire que deux verres de boisson alcoolisée vous y conduisent tout droit.

Deux verres de vin apportent la même quantité d'alcool que deux whisky, deux pastis, deux bières, deux digestifs, etc...

Certain alcools font monter le taux plus vite que d'autres (rhum, bière) et le fait de les boire à jeun augmente le taux sanguin.

Donc la prudence consiste à boire peu et seulement à l'étape du soir

Ethylotest obligatoire

Ethylotest

A dater du 01 juillet 2012 vous devriez posséder à bord de votre véhicule un ethylotest, et bien sûr l'utiliser avant de conduire si vous avez un doute sur votre alcoolémie.

La présence d'un éthylotest dans chaque véhicule sera peut-être rendue obligatoire, à partir du printemps prochain, comme le sont les gilets jaunes.
Cette mesure préconisée par la mission parlementaire Jung-Houillon sur la prévention routière est peu coûteuse si l'on utilise le bon vieux ballon bien connu. (Le prix d'un éthylotest est d'environ 1 € ), mais son utilité semble bien sujette à caution.

L'histoire dira si les forces de l'ordre fourniront leur propre matériel en cas de contrôle ou si dorénavant c'est vous qui serez obligés de souffler dans VOTRE matériel. Pas de petites économies pour l'état ? et de grand profits pour le fabricant ?

Cette mesure a été définitivement annulée en 2013

Ethylotest électronique

Vous pouvez aussi opter pour un modèle électronique (à partir de 95 €).
Ces appareils intéresseront sans doute les gros utilisateurs...
Ils doivent être étalonnés régulièrement.

En cas de non-respect de l'obligation, les automobilistes encourront une contravention de 1ère catégorie à partir du 01 novembre 2012.

Parallèlement, les éthylotests anti-démarrage, obligatoires dans les cars neufs de transports d'enfants depuis le 1er janvier 2010, seront obligatoires pour tous les autocars affectés à un transport en commun de personnes à partir du 1er septembre 2015.

Heureux les camping-caristes, qui pourront fait la sieste dans leur lit en attendant de pouvoir repartir.

Autres règles

PORT DE LA CEINTURE DE SECURITE

A l'avant ET à l'arrière d'un véhicule il est obligatoire pour tous les pays membre de l'Union Européenne.
En France existe par ailleurs l'obligation d'utiliser des dispositifs adaptés aux enfants (lit-nacelle, siège auto ...).

CODES ET PHARES DE JOUR

En Finlande et au Danemark les phares et codes sont obligatoires jour et nuit.

Signalisation

Trianfle et gilet

Triangle et gilet

Equipement OBLIGATOIRE à compter du 1er juillet 2008 à bord de tous les véhicules carrossés à moteur...

Une tolérance est accordée jusqu'au 1er octobre pour s'équiper d'un gilet et d'un triangle... Ensuite amende de 135 € pour ceux qui ne l'auront pas.

A partir du 1er juillet 2008, les conducteurs de tout véhicule devront disposer d'un gilet réfléchissant de sécurité et d'un triangle de pré-signalisation, qu'ils devront présenter en cas de contrôle routier.

Le gilet de sécurité, conforme à la réglementation en vigueur, devra être porté par le conducteur avant de sortir du véhicule immobilisé sur la chaussée ou ses abords à la suite d'un arrêt d'urgence.

Le conducteur devra placer le triangle de pré-signalisation sur la chaussée, dès qu'il sort du véhicule, à une distance de 30 mètres au moins de celui-ci ou de l'obstacle à signaler.

Extrait de la loi :

Article 19

Les dispositions de l'article R. 416-19 du code de la route sont remplacées par les dispositions suivantes :
« Art.R. 416-9.-I. ? Lorsqu'un véhicule immobilisé sur la chaussée constitue un danger pour la circulation, notamment à proximité des intersections de routes, des virages, des sommets de côtes, des passages à niveau et en cas de visibilité insuffisante, ou lorsque tout ou partie de son chargement tombe sur la chaussée sans pouvoir être immédiatement relevé, le conducteur doit assurer la présignalisation de l'obstacle en faisant usage de ses feux de détresse et d'un triangle de présignalisation.
En circulation, le conducteur doit disposer de ce triangle.
II.-Le conducteur doit revêtir un gilet de haute visibilité conforme à la réglementation lorsqu'il est amené à sortir d'un véhicule immobilisé sur la chaussée ou ses abords à la suite d'un arrêt d'urgence.
En circulation, le conducteur doit disposer de ce gilet à portée de main.
III.-Les dispositions des I et II du présent article ne s'appliquent pas aux conducteurs de véhicules à deux ou trois roues et quadricycles à moteur non carrossés.
Les dispositions du I ne s'appliquent pas aux conducteurs de véhicules d'intérêt général prioritaires faisant usage de leurs avertisseurs spéciaux.
Les dispositions du II ne s'appliquent pas aux conducteurs de véhicules agricoles, ni aux conducteurs des véhicules d'intérêt général prioritaires, dès lors que les conducteurs de ces derniers disposent d'une tenue de haute visibilité conforme aux dispositions du code du travail relatives aux équipements de protection individuelle.
IV.-Un arrêté du ministre chargé des transports fixe les caractéristiques de ces dispositifs et les conditions d'application des I et II du présent article.
V.-Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir à une ou plusieurs des dispositions du présent article ou à celles prises pour son application est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe. »

Article 20

Après l'article R. 431-1 du code de la route, il est inséré un article R. 431-1-1 ainsi rédigé :
« Art.R. 431-1-1.-Lorsqu'ils circulent la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur et passager d'un cycle doivent porter hors agglomération un gilet de haute visibilité conforme à la réglementation et dont les caractéristiques sont prévues par un arrêté du ministre chargé des transports.
Le fait pour tout conducteur ou passager d'un cycle de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 2e classe. »

Pour voir le texte de loi intégral :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019274295&dateTexte=&fastPos=1&fastReqId=134102763&oldAction=rechTexte


Gilet fluorescent voiture obligatoire

Le gilet doit être à bord du véhicule à portée de main si l'on veut pouvoir sortir du véhicule avec le gilet sur soi.

Et pour les cyclistes ils devront le porter de nuit hors agglomération, donc prévoir d'en embarquer autant que de vélo, voire de passager.

Plaque de signalisation arrière pour cycles

Obligatoire en Italie elle est aussi utile partout ailleurs.

Panneu signalisatrion transport vélo

Nouveau passage piétons

Passages piétons en 3D

Une nouveauté qui semble devoir arriver chez nous : les passages piétons en 3 D.

A Cysoing (Nord), deux passages piétons peints en 3D viennent ainsi d'être placés aux abords d'une école maternelle. Schaerbeek en Belgique, Ísafjörður en Islande ou encore Ahmedabad en Inde ont mis en place ces passages en trompe-l'oeil et cette belle idée est sans doute appelé à se développer. Déjà certaines communes françaises seraient demandeuses.

Il ne s'agit pas de vrais plots en béton mais de peintures en 3D.

L'effet de surprise sera sans doute intéressant à observer, probablement à l'origine de coups de frein intempestifs.(Attention à nos arrières avec nos camping-car : les suiveurs ne comprendrons pas forcément pourquoi nous pilons devant ces pseudo-obstacles) !

Le coût est doublé par rapport avec des passages peints à plat !!! Et une fois habitué on attendra les vrais plots en béton...