Le Dévoluy

Les abréviations pour camping caristes

M = aires municipales
FP = aires France passion
A = aires autoroutes
C = aires sur ou près terrain de camping
P = aire privée (particulier, grande surface...)
V = Stationnement en ville durée limitée +/- service

Le tableau ci-dessous propose une base pour un itinéraire de visite. A vous de rajouter des lieux de visites, des étapes conviviales, des lieux de séjour éventuels. Cette base est forcément incomplète et le temps de visite peut augmenter à l'infini...

N.B. : lorsqu'un N° est indiqué après un nom de ville, il s'agit du département dans lequel on vient d'entrer, ce qui peut faciliter les recherches d'aires de service dans les guides.

La présentation


Le massif du Dévoluy, d'une superficie d'environ 185 km2, est situé à cheval sur trois départements : les Hautes-Alpes principalement,  l'Isère et  la Drôme. Le point culminant du massif, l'Obiou (2789 m), s'élève en Isère.

Situé dans les Préalpes du Sud, il est entouré par le Champsaur, le Gapençais, les pays de Buëch (Bochaine, Veynois), le massif du Diois, le Trièves et les Écrins.
Il est bordé par le Drac, le Petit Buëch et le Grand Buëch.
Le lac du Sautet, retenue hydroélectrique, baigne le nord du massif.

Il s'agit d'un massif calcaire, typique des Préalpes, fortement modelé par l'érosion glaciaire. On y trouve de nombreux vallons et d'importants éboulis, qui donnent sa couleur caractéristique grise à la roche. En raison de sa position méridionale, et malgré son altitude, ses glaciers ont entièrement disparus.

Les trois principaux sommets du massif sont :

l'Obiou, 2 789 m, le point culminant du massif.
le Grand Ferrand, 2 758 m
le Pic de Bure, 2 709 m, et son célèbre plateau où se situe l'interféromètre de l'IRAM


L'itinéraire

Départ du circuitArrivéeA visiterAires de serviceType d'aireCommentaires
Corps (38)St Disdier (05)Défile de la Souloise
La Mère-Eglise à St Disdier
Col du Festre
Col de Rioupes
St DisdierFP/sur invitation
Saint-Etienne-en-DévoluySaint-Etienne-en-DévoluyM/payant
MontmaurVeynesM/gratuit
La-Roche-des-ArnaudsDéfilé des étroitsSaint-Etienne-en-DévoluyM/payant
GapVieille ville, parc de la pépinière :musée départemental.GapM/payant
LayeLayeFP/ sur invitation
La-Fare-en-Champsaur
Le NoyerCol du Noyer. 
Chauffayer
Le Motty
Corps (38)par N 85 : route napoléon
ou par D 217 (étroite) qui domine le lac du Sautet.

La carte

Itinéraire

Notre balade

  • Mère-Eglise
  • Mère-Eglise
  • Mère-Eglise


Quelques jours de détente au cours d'un été particulièrement humide : direction sud à la recherche du soleil.
Nous prenons la route un dimanche matin de fin juillet (un peu tard) afin de bénéficier d'un jour vert selon Bison Fûté. Avec la ferme intention de découvrir le Dévoluy des randonneurs.

Nous ferons notre première halte à St Disdier pour visiter la Mère Eglise, premier lieu de culte du Dévoluy. Le cadre idyllique de cette chapelle, entourée de son petit cimetière clos et engazonné est romantique à souhait.


Notre itinéraire nous conduit ensuite à St Etienne-en-Dévoluy. La station est ouverte mais loin d'être surpeuplée en cette fin juillet, ce qui la rend des plus agréable.
Nous nous rendons sur le site d'un élevage d'agneaux où nous ferons quelques achats gourmands.
En fin de journée, montée vers Superdévoluy où nous nous installerons non loin de l'aire de service, seuls sur un parking parfaitement horizontal.


  • Vallon de l'Âne
  • Pic de Bure
  • Vallon de l'Âne
  • Vallon de l'Âne


Le lendemain lundi, sous un plafond nuageux fixé sur les sommets, mais sans pluie, départ pour une randonnée en direction du vallon de l'Âne, histoire de se mettre en jambe... Le soleil sera tout de même de la partie dans la vallée.

Ce lieu buccolique est dominé par le Pic de Bure qui joue à cache-cache derrière les nuages.

Le plateau de Bure n'est pas accessible au moment de notre séjourpar cet itinéraire en raison de la construction d'un nouveau téléphérique.

De retour en début d'après-midi, nous en profitons pour explorer la station.
es horribles barres du "paquebot des neiges" construites dans les années 60 sont maintenant moins visibles, en partie dissimulées par de nouvelles constructions plus conformes à l'esprit montagnard.

Mardi

  • La Joue du Loup
  • La Joue du Loup
  • Col du Festre
  • Cascade de Saute Aure


Mardi, les nuages plus proches et la bruine matinale nous incitent à lever le camp pour la journée : nous gagnons la charmante station de La-Joue-du-Loup proche d'Agnières-en-Dévoluy.

Quelques boutiques nous attirent dans cette station-village, puis le soleil revenu, nous gagnerons le col du Festre.

Etape repas avant une balade dans le vallon du Serre-Noire, jusqu'à la cascade de Saute Aure. (Réduite à un bien faible débit en cette saison).

Retour ensuite au camp de base : Superdévoluy pour faire les pleins et vidanges du camping-car.

  • Collet du Tat
  • Collet du Tat
  • Collet du Tat
  • Pélourenq


Mercredi, la météo s'annonce plus favorable avec un ciel bleuissant... mais tous les sommets environnants continuent leur partie de cache-cache.

La balade du matin se fera donc sans gagner trop en altitude : crête des Baumes, collet du Tat, combes des Meules, contournement du bois d'Aurouze et retour vers les "Chaumettes" vers 12h30.

L'après-midi, c'est en télésiège que nous atteindrons le vallon de Pélourenc. Courte randonnée sur ces plateaux fleuris avant la descente par le même moyen, qui nous autorise une vue parfaite de la station en survol des pistes de ski.


Jeudi jour du retour et début des vacances pour les aoûtiens que nous voyons arriver nombreux.
C'est décidé nous reviendrons plus longuement dans cette région superbe et parfaitement accueuillante, afin de poursuivre la visite.